Richard Berry porte plainte pour «harcèlement moral» contre des militantes féministes

Richard Berry porte plainte pour «harcèlement moral» contre des militantes féministes
AFP / V. Hache

Le 25 janvier dernier, une enquête préliminaire a été ouverte après une plainte déposée le même jour par Coline Berry, la fille aînée de l’acteur Richard Berry, qui l’accuse d’inceste. Dans sa plainte, Coline Berry dénonce « des faits de viols et agressions sexuelles sur mineur de 15 ans par ascendant et corruption de mineur ». Si l’acteur a directement nié les faits, la famille se déchire depuis par médias interposés entre ceux qui soutiennent Coline et ceux qui soutiennent son père.

Ce mardi, Marilou Berry, qui a pris la défense de Coline, a annoncé sur Instagram que Richard Berry avait porté plainte pour « harcèlement moral » contre des militantes féministes. Sur son compte, elle a relayé les messages d’une militante féministe d’Amazone Paris convoquée par la police. « Nous sommes plusieurs femmes d’Amazone Paris à avoir été convoquées par la DRPJ (Direction Régionale de la police judiciaire) pour répondre à des faits de ‘harcèlement moral’ suite à une plainte de Richard Berry’», peut-on lire. Il leur est reproché d’avoir collé des affiches en soutien à Coline Berry.

Coline Berry réagit

« Ce n’est pas la première fois que je suis convoquée pour répondre de faits que je n’ai pas commis, pour lesquels je sais qu’il n’y a pas de preuves. Simplement, il fallait contenter monsieur et dire qu’on avait mené une enquête. En parallèle, je constate que les femmes victimes de violences des hommes voient leurs plaintes massivement classées sans suite. À quoi cette différence de traitement est-elle due ? Au sexe ? Au statut social ? Au carnet de contacts bien rempli ? Un petit mélange de tout ça ? », déplore-t-elle.

Le message a par la suite également été partagé par Coline Berry elle-même.