Retour sur l’ascension fulgurante du groupe BTS

Retour sur l’ascension fulgurante du groupe BTS
AFP / V. Macon

La nouvelle a eu l’effet d’une bombe : mardi soir le groupe BTS, véritable phénomène, a annoncé qu’ils faisaient une pause. Cette annonce a eu l’effet d’une véritable bombe sur les réseaux sociaux.

Mais alors qui était ce boys band formé de sept artistes sud-coréens d’une vingtaine d’années, considérés comme des ambassadeurs d’une partie de la jeunesse du monde entier, et extrêmement populaires notamment aux États-Unis ?

Neuf ans de succès

C’est le 13 juin 2013 que le groupe BTS, formé de sept garçons, est lancé. BTS. Les membres, J-Hope, Jimin, Jin, Jungkook, RM, Suga et V sont choisis par recrutement ou par auditions et suivent un entraînement intensif avant le lancement du groupe.

Seulement quatre années plus tard, le rêve américain commence pour le boys band. Déjà stars chez eux en Corée du Sud, les sept garçons dans le vent partent à l’assaut du plus grand marché musical au monde en 2017 : les États-Unis. Ils deviennent le premier groupe de K-pop à se produire lors de la soirée des American Music Awards.

AFP / R. Fury

Illustration éclatante de l’attrait des Sud-Coréens : BTS devient le premier groupe de K-pop à se hisser au sommet du classement des albums aux États-Unis. En mai 2018, le groupe est en tête du Billboard 200, qui classe les albums par ventes, téléchargements et streaming, avec leur album « Love yourself : Tear ».

Alors que son empreinte culturelle s’affirme dans le monde, BTS est invité en 2018 à s’exprimer devant les Nations unies. Ses membres y exhortent les jeunes à être eux-mêmes. S’adressant à une salle comble à l’occasion du lancement d’une campagne de l’UNICEF pour la jeunesse, le leader du groupe RM exhorte les jeunes à « s’exprimer », quels que soient leur race, leur sexe ou leur identité.

Première pause

Après avoir conquis les États-Unis et l’Angleterre, BTS prend en 2019 sa première « longue » pause, expliquant avoir besoin de « se recharger et de se rafraîchir ».

Mais, quelques semaines plus tard, le groupe repart en tournée avec notamment un spectacle en Arabie saoudite.

2020, de la « Dynamite »

En septembre 2020, BTS devient le premier groupe sud-coréen à trôner au classement américain des singles avec son titre « Dynamite », entièrement interprété en anglais.

Quelques heures plus tôt, BTS chipait le Best Pop award des MTV Video Music Awards à des poids lourds tels que Lady Gaga, Ariana Grande et Taylor Swift.

AFP / A. Sussman

Deuxième pause

En décembre 2021, HYBE annonce que BTS prend « une deuxième longue période de repos officielle » afin de trouver une nouvelle inspiration.

Rapidement, le groupe se produit à nouveau ensemble, avec une série de concerts à guichets fermés à Séoul en mars 2022, leurs premiers spectacles dans leur pays depuis le début de la pandémie.

En juin 2022, BTS rencontre le président américain Joe Biden à la Maison blanche et dénonce le racisme anti-asiatique aux États-Unis.

Ph. AFP

Nouvelle pause ?

Mardi le groupe BTS a donc annoncé qu’il faisait une pause afin de permettre aux membres de se concentrer sur leurs carrières solo.

Parlant à leurs groupies dans une vidéo Youtube à l’occasion du 9e anniversaire du groupe, les sept garçons se disent « épuisés » et expliquent avoir besoin de temps chacun de leur côté.

Leur label HYBE minimise l’annonce en assurant que les musiciens vont mener des « projets individuels et en équipe simultanément ».