Poutine lance une chasse à l’homme pour retrouver l’ex de sa compagne

Poutine lance une chasse à l’homme pour retrouver l’ex de sa compagne
AFP

Si rien n’est officiel, la rumeur dit qu’Alina Kabaeva serait la maîtresse du chef du Kremlin depuis 2008. Avant d’être en couple avec Poutine, l’ancienne gymnaste a entretenu une relation de deux ans et demi avec un capitaine de police, David Museliana. À l’époque de leur rupture, celle qui vient de fêter ses 39 ans ce jeudi avait juré qu’ils « resteraient amis ».

Selon les informations du Daily Mail, le président russe aurait envoyé ses agents personnels pour le traquer à travers le monde.

L’homme de 52 ans est accusé par le Kremlin de corruption et de « vols de fonds publics ». Selon les autorités russes, il aurait saboté la sécurité de ports stratégiques de l’Arctique en échange de pot-de-vin. Des faits pour lesquels il encourt cinq ans de prison. Museliana ayant fui à l’étranger, c’est « la CIA personnelle du président russe » qui est désormais à ses trousses, assure le quotidien britannique.

Alina Kabaeva sanctionnée

Le Kremlin a toujours démenti les rumeurs de relation entre Poutine et l’ancienne star de la gymnastique. Certains médias affirment néanmoins qu’ils ont deux enfants ensemble et qu’Alina Kabaeva serait de nouveau enceinte.

La supposée maîtresse du président a par ailleurs été visée par de nouvelles sanctions du Royaume-Uni en représailles à l’invasion de l’Ukraine. En effet, ce vendredi, une nouvelle vague de sanctions vise les proches de Poutine, accusés par Londres de financer son train de vie « somptueux ». Parmi eux figurent son ex-épouse Lyudmila Ocheretnaya et l’ancienne gymnaste olympique.