Pourquoi les Afghans veulent-ils traduire le prince Harry en justice?

Pourquoi les Afghans veulent-ils traduire le prince Harry en justice?
Ph. Abacapress / R. Utrecht

Le duc de Sussex révèle dans ses mémoires à paraître qu’il a tué ces personnes durant ses missions en Afghanistan. Il écrit les avoir considérées comme des « pièces d’échecs », suscitant un tollé tant en Afghanistan qu’au Royaume-Uni.

« Nous demandons à la communauté internationale de traduire cette personne en justice », a déclaré le Mollah Abdullah à propos du prince Harry dans une vidéo adressée aux médias américains. « Et nous devrions être indemnisés pour ceux que nous avons perdus. Nous avons perdu notre maison, nos vies et les membres de notre famille, nous avons perdu nos moyens de subsistance et aussi nos proches. » Abdullah dit avoir perdu neuf membres de sa famille dans un raid aérien de l’armée britannique.

Appel à des sanctions

Un appel similaire a également été lancé dans la province afghane de Helmand. « C’est une honte qu’il en parle avec autant de fierté », a déclaré un membre du conseil provincial de Helmand à Sky News. « Nous demandons non seulement qu’il soit traduit devant un tribunal international, mais aussi que la communauté internationale le sanctionne le plus rapidement possible. »

Harry a été actif dans les forces armées britanniques pendant plus d’une décennie. Il a fréquenté l’académie militaire de Sandhurst et a été déployé deux fois en Afghanistan en tant que pilote d’hélicoptère. Le prince a pris sa retraite militaire en 2015.

Dans son livre à paraître, le prince Harry évoque le nombre de décès auxquels il a été mêlé lorsqu’il était dans l’armée. « Ce n’est pas quelque chose dont j’ai tiré satisfaction », écrit-il. « Mais je n’en avais pas honte non plus. »

Retrouvez toute l’actu sur Metrotime.be