Pourquoi «American Horror Stories» n’est pas à la hauteur de la série originale

Pourquoi «American Horror Stories» n’est pas à la hauteur de la série originale
Ph. Star / Disney+

Sur papier, c’était plutôt une bonne idée. Après le succès d’« American Horror Story », pourquoi ne pas créer un spin-off au format plus court ? Une histoire horrifique par épisode, avec des acteurs différents. On se réinvente tout en gardant la même recette. Mais après le visionnage des trois premiers épisodes, il faut avouer que quelque chose cloche.

Esthétiquement, la petite sœur ressemble beaucoup à la série originale. On est séduit dès le générique de début, qui nous plonge directement dans une ambiance malsaine. L’épisode pilote, intitulé Rubber (Wo)Man, est composé de deux parties. Une histoire de maison hantée, ça nous rappelle quelque chose… Mais très vite, on se rend compte que le scénario ne nous emballe pas. Tout se passe très vite et la peur n’a pas le temps de s’installer. On est souvent plus proche du gore comique que de l’épouvante. Visiblement, Ryan Murphy a davantage misé sur l’emballage que sur le contenant.

Et le troisième épisode ne nous a pas fait changer d’avis. Le pitch était pourtant très alléchant : un film maudit qui, quand on le regarde, incite au massacre. Encore une fois, le scénario ne va pas assez loin et on reste sur notre faim. Tout n’est toutefois pas à jeter et les prochains épisodes pourraient se révéler meilleurs. En tout cas, une deuxième saison d’« American Horror Stories » est déjà en préparation…