À peine sorti de prison, le compagnon de Miss Belgique fait à nouveau parler de lui

À peine sorti de prison, le compagnon de Miss Belgique fait à nouveau parler de lui
Ph. Instagram / @keitaplusser

À sa sortie de prison, Losene Keita a affirmé aux journalistes présents qu’il « n’était pas un criminel » et qu’à l’époque, il avait seulement voulu « défendre une fille ». Mais des faits antérieurs à cette bagarre sont plus interpellants encore, comme le révèle HLN.

Agressé avec une hache

En 2016, avant son séjour en prison, le compagnon de Miss Belgique avait déjà été condamné dans une violente affaire de vol par effraction avec circonstances aggravantes. Lors de ce cambriolage commis le 17 mars avec des complices près de Roulers, Losene Keita a violemment menacé le propriétaire des lieux avec une hache. Ce dernier s’en est sorti avec trois côtes cassées et des blessures à l’arme blanche.

Travaux d’intérêt général

Losene Keita a avoué les faits et s’est excusé auprès de la victime. À peine âgé de 18 ans au moment des faits, et avec un casier vierge, il n’a finalement écopé que de 275 heures de travaux d’intérêt général.

Peu de temps après ce cambriolage, le compagnon de Miss Belgique s’est retrouvé impliqué dans une bagarre de rue. Il a été condamné (par contumace) à cinq mois de prison. Mais début septembre, lors d’un contrôle de police, les agents se sont rendus compte qu’il n’avait pas purgé sa peine. Il a alors été incarcéré à la prison d’Ypres.

« Un dealer »

Lors de sa sortie de prison mercredi dernier, Losene Keita est revenu sur la bagarre en minimisant les faits. « Une fille a été agressée et je l’ai défendue », a-t-il déclaré à nos confrères flamands. Quant au cambriolage, il a indiqué que le propriétaire était « un dealer qui avait vendu de la drogue à son neveu de 14 ans ». Un détail nullement mentionné dans le verdict, rapporte HLN.be.

Se concentrer sur l’avenir

« Losene Keita n’a pas menti : il n’a rien fait de mal depuis cette bagarre de rue », a réagi son avocat Thomas Vandemeulebroucke. « Sa peine de travaux d’intérêt général est antérieure à cette condamnation dans cette dernière affaire (la bagarre de rue, NDLR). Il ne faut pas toujours remuer le passé. Il faut aller de l’avant et se concentrer sur l’avenir. Losene est sur de bons rails, en ce moment. Il est engagé dans une relation stable et fait du sport à plein-temps (Il est champion du monde de MMA, NDLR). Nous n’avons jamais caché qu’il n’avait jamais rien fait de mal. Au contraire. Il a de nombreuses choses à se reprocher. Mais ça remonte loin. Les gens peuvent changer et Losene a changé », ajoute encore son avocat.

Lire aussi : VIDEO. Une ancienne Miss Belgique prise au cœur d’une violente bagarre à Marbella