Nabilla ne sait pas cuisiner et répond aux critiques: «J’ai trois chefs, je suis riche!»

Nabilla ne sait pas cuisiner et répond aux critiques: «J’ai trois chefs, je suis riche!»
Ph. Instagram

Nabilla prend toujours soin de partager les plus beaux moments de sa vie avec ses followers. Mais sur Snaptchat, plusieurs internautes se sont plaints de ne jamais voir la starlette derrière les fourneaux. Nabilla a répondu du tac au tac. «  Je n’ai pas le temps de prendre des cours pour faire à manger ! Le jour où j’en aurais besoin, je le ferai. J’ai trois chefs, ma famille mange super bien et je mange bien, je mange healthy ! Je ne comprends pas pourquoi vous me dites ça  », a répondu la maman de Milann.

«  J’ai reçu plein de messages comme ça aujourd’hui alors que j’étais en train de prendre mon bain dans mon hôtel 6 étoiles aux Maldives. Il y en a qui font trop de la peine ! Je ne vais pas perdre mon temps à faire à manger, c’est quelque chose qui ne me plaît pas. J’ai essayé plusieurs fois, en vain… Je ne sais pas faire à manger, mais je suis riche !  », a-t-elle ajouté.

« Le cyber-harcèlement est puni »

Ce n’est pas la première fois que Nabilla reçoit des critiques, des insultes ou des menaces sur les réseaux sociaux. Elle a d’ailleurs récemment rappelé que le cyberharcèlement était puni par la loi. «  J’ai vu un truc génial. Le cyber-harcèlement est puni. Vous savez les mauvais commentaires, les insultes… Donc, injures c’est 12.000 euros d’amende, parce que maintenant ils retrouvent les personnes avec leur adresse IP, et ça peut aller jusqu’à deux ans d’emprisonnement, a-t-elle expliqué. Pour tout ce qui est injures, insultes, menaces… etc. Et ça c’est génial en fait que le gouvernement passe la vitesse grand V, pour pouvoir justement retracer toutes ces personnes qui harcèlent les gens en ligne.  »

Nabilla a notamment reçu de nombreux messages de haine après ses déclarations sur l’éviction de familles palestiniennes à Gaza par l’armée israélienne. «  Il suffit simplement d’avoir un bon avocat, ce qui est mon cas. Et tout simplement, après on lance une procédure, les adresses IP sont retrouvées et à six heures du matin vous avez la police qui débarque chez vous pour vous interpeller. Et après vous avez l’immense amende à payer et la prison. C’est très cool, j’avais envie de partager ça parce qu’être influenceur c’est top, on partage des choses. Mais combien de fois on se fait insulter, juger etc. Donc là il va y avoir du changement !  », a conclu la future épouse de Thomas Vergara.