#MixForBoobs: des gestes de DJ pour sauver des vies

DR.
DR. - DR.

Saviez-vous que les techniques de scratch utilisées par les DJ pour mixer sur les platines vinyles étaient identiques aux gestes que les femmes doivent apprendre pour détecter un cancer du sein ? C’est dans cette optique, plutôt originale et éducative, que NRJ Belgique et l’organisation Pink Ribbon ont décidé de collaborer pour lancer #MixForBoobs sur les réseaux sociaux, afin de sensibiliser le jeune public aux gestes de l’autopalpation mammaire.

Les jeunes femmes également touchées

En effet, on pense souvent que le cancer du sein ne touche que les femmes de plus de 40 ans, mais près de 5 % des cancers du sein surviennent chez des femmes plus jeunes. Un chiffre en hausse avec une incidence du cancer du sein qui augmente de 2 % par an dans la tranche d’âge des 25-39 ans.

Bien que ce type de cancer soit souvent très agressif et progresse plus rapidement chez les patientes plus jeunes, il répond aussi mieux aux traitements. Selon Pink Ribbon, « 90 % des patientes de 30 ans atteintes d’un cancer du sein sont encore en vie et en bonne santé 5 ans après ». D’où l’importance de détecter les signaux d’alarme le plus tôt possible. En voici neuf : grosseur sur le sein, grosseur dans le sein, grosseur sous l’aisselle, creux dans le sein, sein distendu, mamelon rétracté, écoulement mammaire, aspect peau d’orange et rougeur.

Des techniques des DJ

Pink Ribbon recommande donc d’apprendre à bien connaître ses propres seins dès le plus jeune âge : « en les regardant et en les palpant régulièrement, vous remarquerez rapidement si quelque chose a changé. Ces modifications peuvent être inoffensives, mais elles peuvent aussi être le signe d’un cancer ».

Pour sensibiliser un public plus jeune à l’autopalpation mammaire, #MixForBoobs sera lancée sur Facebook, Instagram et TikTok dès le 1er octobre, avec le soutien de Clara Luciani, Typh Barrow, Julie Taton et d’autres artistes ou influenceuses. « Surtout quand on est jeune, on a l’impression que ces choses-là n’arrivent qu’aux autres. Et puis, on se rend compte que ça arrive dans notre entourage proche, et que personne n’est à l’abri de tomber malade », déclare Clara Luciani.

Deux double-albums ont été spécialement produits pour accompagner la démonstration de ces techniques qui sauvent des vies. Sous la supervision d’un expert médical de Pink Ribbon, NRJ a produit un clip vidéo montrant les artistes apprenant l’autopalpation à l’aide de ces disques. « Une fois que tu as capté les gestes, c’est quelque chose qui est hyper facile à faire », confirme Saskia, l’une des artistes belges qui a participé à la campagne.

Des tutoriels et des témoignages feront également partie du package de cette campagne de sensibilisation.