Metacagoule, Meta petite laine: Facebook devient Meta et une pluie de mèmes déferle sur Twitter

Metacagoule, Meta petite laine: Facebook devient Meta et une pluie de mèmes déferle sur Twitter
Ph. Matthews Martins / Twitter

Mark Zuckerberg a fait trembler les réseaux sociaux. La rumeur courait déjà depuis quelque temps et ce jeudi 28 octobre, le fondateur de Facebook a finalement dévoilé le tout nouveau nom de son groupe anciennement baptisé Facebook. Une décision prise pour mieux rendre compte de l'éventail des produits offerts dans le groupe qui rassemble les applications Facebook, Instagram mais aussi Messenger, WhatsApp et Occulus.

Le monde devra désormais utiliser le nom de "Meta" pour désigner le groupe de Mark Zuckerberg. Sur Twitter, les réactions ne se sont pas faites attendre. "Meta" était encore en top tendance sur le réseau social ce vendredi 29 octobre au matin.

Les internautes s'en sont donnés à cœur joie en détournant notamment le nouveau logo du groupe, ressemblant au symbole de l'infini mais aussi à un masque de super-héros.

Le nouveau nom du groupe a aussi donné des idées aux utilisateurs sur Twitter. Des détournements avec "Meta", le transformant en "Feta", "Metal" avec un Mark Zuckerberg aux cheveux longs. Les internautes français ont eux aussi rebondi avec des jeux de mots comme "Metacagoule" ou encore "Meta Petite laine".

Pourtant, si les jeux de mots faciles ont déferlé sur Twitter, nombreux sont les internautes à avoir critiqué le choix de Mark Zuckerberg de s'attarder sur un nouveau nom et un nouveau logo au lieu de régler les nombreux scandales impliquant son entreprise.

L'une des critiques les plus aimées a été publiée par le compte du talk-show "The Daily Show" présenté par Trevor Noah, sur Twitter. Un montage reprenant l'annonce de Mark Zuckerberg associée aux vidéos des émeutes de janvier 2021 au Capitole, montrant ainsi l'ironie des propos du fondateur décrié.

D'autres utilisateurs ont été plus directs en utilisant un mème montrant deux routes possibles entre "régler les problèmes de Facebook" et "changer de nom" finalement choisie la voiture symbolisant Mark Zuckerberg. Certains sont même allés jusqu'à associer le nom de "Meta" à "metastase" soir une tumeur s'étant propagé à d'autres organes. Une comparaison largement reprise sur Twitter : "Meta comme dans "nous sommes un cancer pour la démocratie métastasé en machine globale de surveillance et de propagande pour encourager les régimes autoritaires et détruire la société civile au nom du profit".