Matthew Perry sauvé par les acteurs de Friends: «J’avais 2% de chance de vivre»

Matthew Perry sauvé par les acteurs de Friends: «J’avais 2% de chance de vivre»
Ph. Capture Youtube

Matthew Perry vient de faire la promotion de son livre « Friends, Lovers, And The Big Terrible Thing », qui sortira le 1er novembre. Dans cet ouvrage, on y apprend comment l’acteur qui incarne Chandler Bing dans Friends a failli mourir en 2018.

En effet, il s’est livré en expliquant que suite à la perforation de son côlon (dû à une consommation d’opiacés) il a dû passer deux semaines dans le coma et passer cinq mois à lutter pour survivre après avoir subi une perforation gastro-intestinale. « Les médecins ont dit à ma famille que j’avais deux pourcents de chance de vivre » a déclaré la star au magazine People.

Une dépendance sévère aux opiacés comme l’OxyContin peut provoquer une constipation sévère et provoquer de graves problèmes intestinaux, ce qui est donc arrivé à l’acteur.

Tout a commencé avec Friends

Selon le magazine The Sun, Matthew Perry a augmenté sa consommation d’alcool lorsqu’il a rejoint le casting de Friends en 1994, alors qu’il était âgé de 24 ans. Suite à un accident de jet ski en 1997, les médecins lui ont prescrit l’analgésique Vicodin, dont il est rapidement devenu dépendant, même après la guérison de ses blessures.

Afin de se faire aider et soigner, l’acteur s’est rendu pour une première cure de désintoxication au centre Hazelden Betty Ford dans le Minnesota. Mais cela n’a pas suffi à le rendre sobre.

En effet, celui qui incarne Chandler Bing dit ne pas se souvenir d’avoir filmé les trois premières années de la série Friends. « Mais il y a eu des années où j’étais sobre pendant une période. La saison 9 a été l’année où j’ai été sobre tout du long. Et devinez quelle saison j’ai été nominé pour le meilleur acteur ? Je me suis dit, ‘ça devrait me dire quelque chose'», a-t-il expliqué.

Inquiétudes

Il a essayé de cacher son état, mais son poids qui vacillait sans cesse d’une saison à l’autre a commencé à inquiéter fortement les fans mais aussi les co-stars de la série.

Selon The Sun, Matthew buvait près d’un litre de vodka par jour en 2001. « Si la police venait chez moi et me disant : ’Si tu bois ce soir, on va t’emmener en prison’, je commencerais à faire mes valises. Je ne pouvais pas m’arrêter parce que la maladie et la dépendance sont progressives. Donc ça devient de pire en pire à mesure que vous vieillissez », a-t-il confié.

Avec le soutien de ses collègues de Friends – Matt LeBlanc, Courteney Cox, Jennifer Aniston, Lisa Kudrow et David Schwimmer – Matthew a tenté de se désintoxiquer, malgré de nombreuses rechutes.

Comme des pingouins

« Ils étaient compréhensifs et patients. C’est comme les pingouins. Les pingouins, dans la nature, quand l’un d’eux est malade ou très blessé, les autres pingouins l’entourent et le soutiennent. Ils marchent autour de lui jusqu’à ce que le pingouin puisse marcher tout seul. C’est un peu ce que l’équipe a fait pour moi », a confié Matthew.

À ce jour, l’acteur a effectué 15 séjours en cure, mais il affirme être « plutôt en bonne santé maintenant ». Il ne veut pas dire depuis combien de temps il est sobre, mais dit qu’il compte chaque jour.