Longévité, engagements, distance parcourue: les incroyables records de la reine Elizabeth II

Longévité, engagements, distance parcourue: les incroyables records de la reine Elizabeth II
AFP / C. Jackson

Longévité

Elizabeth II règne depuis 70 ans et presque 4 mois. Au Royaume-Uni, le précédent record était détenu par son arrière-arrière-grand-mère la reine Victoria, qui avait régné 63 ans, 7 mois et 2 jours (du 20 juin 1837 à sa mort le 22 janvier 1901).

À 96 ans, la reine Elizabeth est aussi la monarque en exercice la plus âgée au monde. Seuls deux rois ont régné plus longtemps qu’elle : le roi Louis XIV (plus de 72 ans entre 1643 et 1715) et le roi de Thaïlande Bhumibol Adulyadej (70 ans et 4 mois, du 9 juin 1946 au 13 octobre 2016).

Globetrotter

Elle a visité en tant que reine plus de 100 pays – autre record pour un souverain britannique – et effectué plus de 150 visites dans les pays du Commonwealth. Elle s’est rendue 22 fois au Canada – plus que dans aucun autre pays- et 13 fois en France, dont elle parle la langue, plus que dans aucun autre pays européen.

Le Daily Telegraph a calculé qu’elle avait fait l’équivalent de 42 fois le tour de la terre avant d’arrêter les voyages à l’étranger en novembre 2015 à 89 ans. Sa plus longue tournée à l’étranger avait duré 168 jours (novembre 1953- mai 1954), elle avait visité 13 pays.

Très occupée

« Je déclare devant vous, que toute ma vie, qu’elle soit longue ou courte, sera consacrée à votre service » avait déclaré Elizabeth, encore princesse, le jour de ses 21 ans.

Elle a mené durant son règne quelque 21.000 engagements, approuvé par « sanction royale » quelque 4.000 projets de loi, et reçu de très nombreux dignitaires dans le cadre de 112 visites d’Etat. Parmi eux l’empereur Haïlé Selassié (Ethiopie, 1954), l’empereur du Japon Hirohito (1971), le président polonais Lech Walesa (1991) et le président américain Barack Obama (2011). Plus de 180 garden parties ont été organisées à Buckingham Palace, auxquelles ont assisté plus de 1,5 million de personnes.

14 Premiers ministres

Elle a connu 14 premiers ministres, de Winston Churchill (1952-1955) à Boris Johnson, qui lors d’audiences en principe hebdomadaires l’ont tenue informée des principaux développements du moment. La reine Elizabeth a aussi rencontré 13 des 14 présidents américains, de Harry Truman (1945-1953) à Joe Biden. Lyndon Johnson (1963-1969) est le seul qui manque.

La reine, cheffe de l’église anglicane, très croyante et pratiquante, a rencontré quatre papes en visite officielle : Jean XXIII (1961), Jean-Paul II (1980, 1982 et 2000), Benoît XVI (2010) et le pape François (2014).

Un million de cartes de félicitations

Elle a envoyé quelque 300.000 cartes de félicitations à des centenaires et plus de 900.000 à des couples célébrant leurs noces de diamant (60 ans). Elle-même est restée mariée plus de 73 ans au prince Philip, décédé en avril 2021, encore un record pour un monarque britannique.

Plus de 200 portraits

Elle a posé pour plus de 200 portraits, dont le premier quand elle avait 7 ans.

Parfois pionnière

La reine Elizabeth a été le premier monarque britannique à visiter la Chine, en 1996, et à s’adresser à la Chambre des représentants à Washington, le 16 mai 1991. La reine avait envoyé son premier email le 26 mars 1976, lors d’une visite d’un centre de recherches du ministère de la Défense.

En 1997, elle avait lancé le premier site internet officiel pour Buckingham Palace. En 2014 elle a envoyé son premier tweet, et en 2019 son premier post Instagram.

Vidéo avec James Bond

C’est la seule monarque à avoir (presque) sauté en parachute avec James Bond : dans une vidéo réalisée pour l’ouverture des JO de 2012 à Londres, on la voit recevoir l’espion interprété alors par Daniel Craig à Buckingham Palace avant que tous deux fassent mine d’embarquer dans un hélicoptère, de survoler Londres et sauter en parachute au-dessus du stade Olympique où l’arrivée (réelle) de la reine avait été saluée d’une ovation.