L’ex-mari de Britney Spears inculpé de harcèlement après s’être invité au mariage de la chanteuse

L’ex-mari de Britney Spears inculpé de harcèlement après s’être invité au mariage de la chanteuse
Ph. Instagram

Britney Spears, 40 ans, et son fiancé Sam Asghari, 28 ans, étaient en pleins préparatifs lorsque l’intrus s’est présenté dans leur luxueuse villa à Thousand Oaks en Californie, avaient rapporté des publications spécialisées dans le divertissement et les célébrités, comme Variety ou TMZ. Jason Alexander, 40 ans, un ami d’enfance de la chanteuse auquel elle a été très brièvement mariée en 2004 (pendant 55 heures seulement), a ensuite été interpellé par la police.

Selon des documents judiciaires du tribunal du comté de Ventura, Jason Alexander, qui a comparu via Zoom depuis sa prison, a été inculpé de harcèlement ainsi que de violation de domicile, vandalisme et voies de fait. Il a plaidé non-coupable et le juge a pris une ordonnance d’éloignement lui enjoignant de rester à plus de 90 mètres de la chanteuse. Sa caution a été fixée à 100.000 dollars (95.600 euros) et une audience a été programmée pour mercredi.

L’avocat de Britney Spears, Mathew Rosengart, a déclaré aux journalistes être « satisfait » de la manière dont les services du shérif du comté de Ventura avaient réagi à cette « affaire sérieuse ». Selon les services du shérif, Jason Alexander était également recherché pour vol, détournement de fonds et possession d’objets volés.

Un mariage discret

Britney Spears et Sam Asghari étaient restés très discrets sur leur mariage, dont la nouvelle n’avait filtré que juste avant dans les médias spécialisés. De nombreuses célébrités comme Madonna, Selena Gomez, Drew Barrymore, Paris Hilton et Donatella Versace -qui avait dessiné la robe de la mariée- étaient présentes. Le couple avait annoncé le mois dernier que la chanteuse avait fait une fausse couche. Quelques semaines plus tôt, Britney Spears avait écrit sur son compte Instagram qu’elle attendait un bébé.

La nouvelle était tombée cinq mois après que la justice américaine à Los Angeles lui avait rendu le contrôle sur sa vie personnelle en mettant fin à la tutelle exercée principalement par son père Jamie Spears. La mesure avait été décidée en 2008 en raison des troubles psychologiques de la star, qui l’a qualifiée d’« abusive » et qui, selon elle, l’empêchait de retirer son stérilet contraceptif malgré son désir d’avoir d’autres enfants.

La chanteuse, révélée adolescente par plusieurs tubes planétaires dont « Baby One More Time », a déjà deux garçons, Sean and Jayden, avec son ex-mari Kevin Federline.