L’étonnante reconversion professionnelle de Michel Drucker en Belgique

L’étonnante reconversion professionnelle de Michel Drucker en Belgique
AFP / F. Lo Presti

Durant tout l’été, en duo avec Ingrid Franssen, Michel Drucker sera sur les ondes de Nostalgie dans « Vivement Samedi ». A partir du 2 juillet, l’animateur français livrera, chaque samedi matin, aux auditeurs les meilleurs souvenirs et anecdotes de sa carrière.

« Un rapport fort avec la Belgique »

Contacté par Nostalgie, Michel Drucker a rapidement accepté de prendre part à ce nouveau rendez-vous estival. « Je n’ai pas fait de radio depuis très longtemps. La vérité, c’est que la radio me manquait et c’était une opportunité d’en refaire », confie le dinosaure du PAF, qui aime à rappeler qu’il fêtera prochainement ses 80 ans ainsi que ses 60 ans de carrière.

« C’est la première fois que je vais faire une émission sur Nostalgie et cela correspond tout à fait à mon état d’esprit en ce moment, à ce que je fais et à ce que je ferai de plus en plus dans mes émissions », explique l’animateur, interviewé par Belga. « Et puis j’ai un rapport très fort, qui ne date pas d’hier, avec la Belgique. J’ai tellement d’amis belges et tellement de souvenirs à travers trois générations de champions, d’acteurs, d’actrices, de metteurs en scène et d’humoristes que dès que j’ai l’occasion de nouer un lien régulier avec ce beau pays, je le fais volontiers. »

Souvenirs de carrière

Chaque samedi, durant neuf semaines, Michel Drucker reviendra sur de grands moments de sa carrière, qu’il a débutée comme commentateur sportif avant de gravir les échelons et de devenir un animateur emblématique avec des émissions cultes comme Champs-Elysées, Stars 90, Studio Gabriel ou encore Vivement Dimanche. « Je parlerai également de ma famille et de mes proches, ce qui est plus rare, et raconterai quelques souvenirs personnels avec des artistes belges », souligne le présentateur.

« Mes relations avec la Belgique vont de Jacques Brel à Roméo Elvis. C’est très large », ironise Michel Drucker, qui compte notamment Salvatore Adamo parmi ses plus vieux amis et qui a aussi partagé son canapé rouge durant plusieurs années avec Philippe Geluck.

« A mes débuts, j’ai également sillonné le monde avec des légendes du reportage sportif belge comme Arsène Vaillant et Roger Laboureur », se rappelle l’animateur, qui dit avoir aussi partagé de beaux moments sportifs avec les Diables Rouges, Eddy Merckx ou encore des pilotes de Spa-Francorchamps.

Côté musique, cet ami des stars se souvient notamment des débuts marquants de Stromae, qu’il a reçu dans Vivement dimanche, mais également de sa rencontre avec Angèle sur le même plateau de télévision, laquelle l’a mis en contact avec son frère Roméo Elvis. « Nous avons noué une relation amicale avec Roméo Elvis, à tel point qu’il vient de me consacrer une chanson sur son nouvel album », relève Michel Drucker. Ce dernier garde aussi en mémoire les moments partagés avec ses amis partis trop tôt. « J’étais très lié à Arno. J’ai des souvenirs très forts et touchants avec lui, tout comme avec Maurane. »

Figure historique de France 2, Michel Drucker officiera dès la rentrée de septembre sur France 3, où il animera une émission dominicale. A bientôt 80 ans, l’animateur, qui vient de terminer une tournée avec son spectacle « De vous à moi », sera par ailleurs l’une des figures des JO de 2024. « On m’a rappelé ce que j’avais oublié : je suis le seul rescapé des JO de Tokyo de 1964. La direction de France TV souhaite donc que je participe à ceux de Paris en 2024. »