Les révélations inquiétantes de l’ancien garde du corps de Britney Spears sur sa tutelle

Les révélations inquiétantes de l’ancien garde du corps de Britney Spears sur sa tutelle
AFP / B. Smialowski

Depuis quelques mois déjà, la bataille juridique à laquelle se livre Britney Spears pour obtenir la fin de sa tutelle est dans tous les médias. Ce samedi, le Mirror a publié une interview de l’ancien garde du corps de la star dans laquelle il en dit plus sur cette fameuse tutelle, qui a de quoi justifier l’instabilité mentale de la chanteuse.

Fernando Flores a accompagné Briney durant huit mois pour tous ces déplacements, lui qui était censé veiller sur elle. « Je me sens très protecteur envers Britney parce que je me souviens à quel point elle était vulnérable quand je m’occupais d’elle », explique-t-il, avant d’en dire plus sur les conditions de la fameuse tutelle : « Elle n’avait pas le droit de contacter des amis proches et si quelqu’un venait à la maison, comme par exemple un coiffeur, nous devions fouiller son sac pour être sûrs que rien d’illicite ne soit apporté dans la maison, a-t-il ensuite expliqué, si Britney souhaitait se rendre chez l’esthéticienne, on l’accompagnait. »

« Elle n’avait jamais l’autorisation de sortir seule, elle devait demander la permission pour dépenser son argent et son approvisionnement de cigarettes était rationné, car elle les enchaînait », ajoute-t-il. Il conclut en racontant un épisode durant lequel l’artiste s’en est prise à lui directement : « On devait cacher son portable si elle envoyait des messages à des gens à qui elle n’était pas censée écrire. Un jour, elle s’est énervée contre moi, car elle n’avait pas l’autorisation d’avoir son téléphone. Elle a commencé à me frapper jusqu’à ce que son père l’appelle et l’engueule. »