Le chanteur américain Aaron Carter, frère d’un membre des Backstreet Boys, décède à l’âge de 34 ans

Le chanteur américain Aaron Carter, frère d’un membre des Backstreet Boys, décède à l’âge de 34 ans
Belga image

Un porte-parole de la police contacté par l’AFP a déclaré qu’une personne décédée a été découverte au domicile du chanteur samedi matin, mais s’est refusé à confirmer l’identité de cette personne.

Aaron Carter a connu la popularité dans les années 90. Il avait sorti en 1997 un premier album sur lequel figurait le titre «Crush On You».Trois autres albums avaient suivis dans les années consécutives. Il avait aussi été acteur dans des séries télévisées et films.

Le chanteur avait aussi participé à des tournées avec The Backstreet Boys et Britney Spears, faisant les premières parties de leurs concerts. En 2001, son album «Oh Aaron», dans lequel il chante en duo avec son frère Mick, avait remporté un disque de platine.

Plusieurs démons

Plus tard, il s’est consacré au rap et a été impliqué à plusieurs reprises dans des incidents. Il avait entre autre été admis en cure de désintoxication et souffrait de problèmes mentaux. ll avait également eu de nombreux ennuis avec les autorités, principalement pour possession de stupéfiants et conduite dangereuse. Ses incartades lui ont valu de régulièrement faire la une de tabloïds. En 2013, criblé de dettes, notamment fiscales, il s’était déclaré en faillite.

Même si sa popularité s’était un peu estompée avec l’âge, Carter continuait à apparaître régulièrement dans des émissions télévisées et à publier de nouvelles chansons en ligne.

Plus tôt cette année, il avait affirmé au Daily Mail qu’il aspirait à ne plus être considéré comme une «épave». «Je ne suis pas ce que certaines personnes essayent de dépeindre», avait-il plaidé. «Si quelqu’un veut me traiter d’épave de train, alors je suis un train qui a subi de nombreux accidents et a déraillé pour de nombreuses raisons».