L’actrice Amy Schumer révèle souffrir d’endométriose, des médecins lui retirent l’utérus et l’appendice

L’actrice Amy Schumer révèle souffrir d’endométriose, des médecins lui retirent l’utérus et l’appendice
AFP / D. Kambouris

L’humoriste Amy Schumer ne l’a jamais caché. Elle se bat depuis plusieurs années pour avoir un second enfant. L’année dernière, elle avait subi une Fécondation in vitro, ce qui l’avait vraiment « épuisée ». Ce 18 septembre, Amy Schumer a révélé sur Instagram avoir subi une ablation de l’utérus et de l’appendice car elle souffre d’endométriose. « Donc c’est le matin après mon opération pour l’endométriose et mon utérus n’est plus là. Le médecin a trouvé 30 points d’endométriose qu’il a retirés. Il a enlevé mon appendice parce que l’endométriose l’avait attaqué », explique-t-elle depuis son lit d’hôpital.

Pour rappel, l’endométriose est une maladie gynécologique qui touche une femme sur dix en âge de procréer (16 à 50 ans), soit 180 millions de femmes dans le monde. Selon le Conseil supérieur de la santé, c’est la première cause d’infertilité féminine dans le monde. Or, cette maladie est méconnue ou mal perçue au sein de la société sachant que les premiers symptômes sont des douleurs menstruelles mais de manière exacerbée. Elle est due à l’implantation anormale de tissus de l’endomètre, qui tapisse la paroi interne de l’utérus, à l’extérieur de celui-ci lors des cycles menstruels, provoquant des lésions, kystes et nodules dans la cavité abdominale.

A post shared by @amyschumer