La série «Squid Game» plus réaliste qu’elle n’y paraît…

La série «Squid Game» plus réaliste qu’elle n’y paraît…
AFP / A. Berry

La série « Squid Game » a connu un succès phénoménal sur la plateforme Netflix en ayant été visionnée par près de 111 millions de foyers. À ce jour, il s’agit de la série Netflix la plus regardée dans le monde, devant Stranger Things. Pourtant, son créateur Hwang Dong-hyuk a confié que son scénario a été rejeté pendant une dizaine d’années pour manque de « réalisme ».

Le scénario est le suivant : des centaines de personnes, issues des franges les plus marginalisées de Corée du Sud, sont invitées à participer à un « jeu » pour tenter de remporter la somme de 45,6 milliards de wons, soit plus de 34 millions d’euros. Mais les risques sont nombreux et peuvent même conduire jusqu’à la mort.

« C’est difficile de s’en sortir ».

« Il y a dix ans, quand j’ai montré le scénario, beaucoup de gens m’ont dit que même s’il était créatif et original, ce n’était pas réaliste. Maintenant, je pense que beaucoup de gens ne pensent pas que je suis allé trop loin avec l’histoire », a déclaré Hwang Dong-hyuk dans une interview accordée au Hollywood Reporter.

Hwang Dong-hyuk assiste à l'événement FYSEE de Netflix pour Squid Game aux Raleigh Studios Hollywood le 12 juin 2022 à Los Angeles, Californie.
Hwang Dong-hyuk assiste à l'événement FYSEE de Netflix pour "Squid Game" aux Raleigh Studios Hollywood le 12 juin 2022 à Los Angeles, Californie. - AFP / C. Gallay

Le créateur de la série avance qu’« Il y a dix ans, les gens pensaient que personne ne rejoindrait un Squid Game ». Pourtant, aujourd’hui la donne a changé suite à la guerre et l’inflation galopante qu’elle entraîne.

« Les pauvres deviennent encore plus pauvres parce que les taux d’intérêt sont plus élevés. Il est plus difficile pour eux de rembourser leur dette et les prix de l’essence sont si élevés », explique Hwang Dong-hyuk. Selon le créateur de la série, certaines personnes pourraient donc être prêtes à tenter l’aventure « Squid Game », car il est trop difficile pour elles de s’en sortir.