La fin de Mickey Mouse chez Disney?

La fin de Mickey Mouse chez Disney?
AFP / V. Macon

Mickey Mouse pourrait bientôt quitter Disney explique The Guardian. En effet, l’expiration des 95 ans de droit d’auteur autour de la figure emblématique de Disney arrive à grand pas. En 2024, Disney ne sera plus le propriétaire exclusif du rongeur puisqu’aux États-Unis les lois relatives au droit d’auteur stipulent que la propriété intellectuelle sur les œuvres artistiques expire au bout de 95 ans.

AFP / JC. Milhet

La conséquence de cela est que Mickey Mouse tombera dans le domaine public. Cela signifie que tout le monde pourra utiliser son image sans demander d’autorisation ni payer de droits d’auteur à Disney.

Un personnage phare

Lorsque Mickey Mouse a été créé en 1928, la petite souris était protégée pendant 56 ans, selon les lois qui étaient alors en vigueur. Pour protéger son personnage phare, Disney réussi successivement, de par son influence, à faire modifier ces lois faisant passer la protection d’abord à 75 ans puis à 95 ans.

AFP / B. Guay

Le rongeur a été remarqué à l’époque dans le dessin animé en noir et blanc « Steamboat Willie » qui était un véritable pionnier de l’animation. En effet, Disney a utilisé le « son synchronisé », c’est-à-dire une technique par laquelle les mouvements à l’écran correspondent à la musique et aux effets sonores.

Évolution du personnage

Selon le Musée national d’histoire américaine, relayé par The Guardian : « Au fil des ans, Mickey Mouse a subi plusieurs transformations de son apparence physique et de sa personnalité. Dans ses premières années, l’espiègle et malicieux Mickey ressemblait davantage à un rat, avec un long nez pointu, des yeux noirs, un corps de petite taille avec des jambes grêles et une longue queue ».

Ph. AFP Photo / The Walt Disney Company

Daniel Mayeda, directeur associé de la Documentary Film Legal Clinic de l’UCLA School of Law, explique que Disney conservera ses droits d’auteur sur toutes les variations ultérieures de la petite souris dans d’autres films ou œuvres d’art jusqu’à ce qu’elles atteignent le cap des 95 ans.

Mais après avoir réussi à faire modifier les lois relatives au droit d’auteur, on peut se demander si Disney prévoit encore d’utiliser son influence pour éviter que Mickey Mouse ne tombe définitivement dans le domaine public.