Kim Kardashian appelle à libérer un père dont la fillette a été tuée à Uvalde, le temps des funérailles

Kim Kardashian appelle à libérer un père dont la fillette a été tuée à Uvalde, le temps des funérailles
Ph. AFP / Twitter

C’est loin d’être la première fois que la star de la téléréalité se mobilise pour venir en aide à des détenus. Cette fois, Kim Kardashian a tenté d’user de son influencer pour faire libérer, temporairement, un papa en deuil.

Eli Torres a perdu sa fille Eliahana le 24 mai dernier. La fillette est décédée lors la tuerie, survenue le dans l’école primaire d’Uvalde. Dix-neuf enfants, dont Eliahana, et deux enseignantes sont tombées sous les balles de Salvador Ramos, 18 ans à peine, lors de l’un des pires massacres de ces dernières années aux États-Unis.

Eli Torres, en prison pour trafic de drogues, a demandé à être libéré le jour des funérailles pour pouvoir dire adieu à sa fille. En réponse, la prison lui a proposé d’assister à l’enterrement… par visioconférence.

« Chaque parent mérite ce droit »

Émue par sa situation, Kim Kardashian a décidé de lui apporter son soutien. « Eliahana Cruz Torres, « Ellie », a 10 ans et est l’une des 19 victimes de la fusillade d’Uvalde. Sa famille espère désespérément que son père, incarcéré pour une infraction non violente liée à la drogue, obtiendra une libération temporaire pour qu’il puisse assister à ses funérailles. Jusqu’à présent, leurs demandes ont été rejetées », écrit la star sur Twitter. « Je demande au Bureau fédéral des prisons d’accorder une libération temporaire à Eli Torres afin qu’il puisse dire son dernier au revoir à sa petite fille. Chaque parent mérite ce droit. »

Dans un interview accordé au Houston Chronicle, Eli Torres s’est exprimé sur la mort de sa fille. Il évoque son chagrin et ses regrets. « Les choix que j’ai faits m’ont coûté très cher », raconte le papa, incarcéré durant une grande partie de la vie d’Ellie. « J’aurais pu empêcher que cela se produise, d’une manière ou d’une autre, en tant que père… J’aurais pu l’arrêter d’une manière ou d’une autre. La protéger. »