Johnny Depp «souffrait de troubles de l’érection», selon Amber Heard

Johnny Depp «souffrait de troubles de l’érection», selon Amber Heard
AFP

Bien qu’il soit désormais terminé, le procès opposant Johnny Depp à Amber Heard continue de faire parler de lui. Récemment, de nombreux documents préparés par les avocats des deux parties mais refusés par la juge Azcarate ont été rendus publics.

Des troubles érectiles à l’origine de la violence sexuelle de Depp ?

Parmi ces 6.000 pages, on apprend que la défense d’Amber Heard avait souhaité aborder les « troubles érectiles » de Johnny Depp. L’acteur « souffre de dysfonction érectile, ce qui a déclenché sa colère et une agression sexuelle avec une bouteille d’alcool ». « Bien que M.Depp ne veuille pas divulguer sa condition de dysfonction érectile, un tel état est totalement en rapport avec la violence sexuelle », peut-on lire dans ce document daté du 28 mars 2022.

Frustré par ses mauvaises performances sexuelles

Les avocats d’Amber Heard voulaient détailler ces troubles lors du procès. En effet, l’actrice affirme que son ex-conjoint était très frustré et en colère de ses mauvaises performances sexuelles. Il prenait des petites pilules pour tenter d’améliorer les choses mais cela avait un impact sur son comportement. « J’appelle ça du sexe enragé que Johnny ne pouvait pas vraiment accomplir. Il me jetait sur le lit, il l’a fait plusieurs fois, et il s’imposait de manière colérique », confie Amber Heard.

Amber Heard, ancienne stripteaseuse ?

La juge a rejeté ces documents, c’est la raison pour laquelle le sujet n’a pas été abordé lors du procès. Du côté du clan de Johnny Depp, certains documents ont également été rejetés. Les avocats de l’acteur avaient voulu aborder le passé d’Amber Heard. Ils voulaient notamment montrer au jury des preuves de son passé de stripteaseuse. Mais ça n’a pas été retenu par le tribunal.