Jean-Luc Lahaye accusé de viols sur mineures: de nouveaux éléments sur l’affaire révélés

Jean-Luc Lahaye accusé de viols sur mineures: de nouveaux éléments sur l’affaire révélés
AFP / D. Faget

Ce mercredi, Jean-Luc Lahaye et sa fille étaient interpellés à Paris et placés en garde à vue pour « viols et agressions sexuelles sur mineur de plus de 15 ans » ainsi que « corruption de mineur ». Si sa fille a rapidement été relâchée pour des raisons de santé, le chanteur est, quant à lui, toujours détenu. Les faits remonteraient à 2013 et 2014 et auraient touché deux adolescentes de 16 et 17 ans.

Sur le plateau de TPMP, Gilles Verdez a donné de plus amples informations : « Hier matin, tout son entourage professionnel et amical a été convoqué. Ça fait énormément de monde. Ça s’est déroulé au moment où lui était en garde à vue. »

Le chroniqueur a expliqué qu’Olivier Kieffer, producteur de la tournée Stars 80, lui aurait aussi donné son lot d’informations. « Il m’a raconté que les enquêteurs arrivent avec les photos des deux victimes présumées, les montrent et ils demandent si c’est possible que Jean-Luc Lahaye ait été seul dans les loges avec ses femmes. Ils vérifient tout, les dates, les faits. C’est très minutieux », précise-t-il.

Des objets saisis

Des objets ont également été saisis puisque c’est un « service spécialisé dans les logiciels qui enquête. Ils ont des logiciels qui détectent et recherchent les images pédopornographiques. Ils ont saisi les ordinateurs et d’autres trucs pour tenter de voir s’il y a ce genre de photos sur l’ordinateur de Lahaye », a poursuivi Gilles Verdez.

Enfin, le chroniquer de Cyril Hanouna explique avoir eu des nouvelles de la star : « Des gens m’ont dit que l’enquête n’était pas à charge et Jean-Luc Lahaye supporte plutôt bien cette garde à vue. C’est difficile parce qu’il était surpris. »