Jamel Debbouze revient sur l’accident qui lui a coûté son bras droit: voici la première chose qu’il a faite en apprenant la nouvelle

Jamel Debbouze revient sur l’accident qui lui a coûté son bras droit: voici la première chose qu’il a faite en apprenant la nouvelle
AFP / F. Dufour

C’était il y a 31 ans, mais dans la tête de Jamel Debouzze, c’est encore très frais. Le 17 janvier, alors qu’il n’a que 14 ans, Jamel Debbouze est renversé par un train à la gare de Trappes. Il est transporté d’urgence et les nouvelles ne s’annoncent pas bonnes. Le médecin lui explique ainsi que l’accident lui a coûté l’usage de son bras droit, et le comédien a alors une réaction pour le moins déroutante, mais pleine de courage.

Interviewé par le magazine « Jeux vous aime » à ce propos, il explique : « Le premier réflexe que j’ai quand le médecin me l’annonce, c’est de lui demander de me prêter un des stylos de couleurs qu’il a dans sa poche, car tout de suite, je m’entraîne pour commencer à écrire de la main gauche. Comme si cet accident était un non-sujet. Finalement il ne fallait pas que ce soit un sujet. »

Malheureusement, l’adolescent qu’il était voulait alors devenir footballeur professionnel, un rêve qu’il a vu s’éloigner à cause de l’accident. Une désillusion qui n’a pourtant pas fait perdre à l’acteur son sens de l’humour, et qui lui a fait prendre une trajectoire de vie complètement différente, mais ô combien remplie de réussites : « Vocation ratée, tout ça à cause de mon ménisque ! Sinon j’aurais fait une carrière internationale. Depuis mon accident, tout ce que je vis, c’est du bonus, du sursis. »