Britney Spears était droguée via des médicaments toutes les semaines, selon un ancien garde du corps

Britney Spears était droguée via des médicaments toutes les semaines, selon un ancien garde du corps
AFP / A. Rodriguez

Alors que Britney Spears ne cesse de demander que la tutelle de son père, Jamie Spears, soit retirée, c’est un nouveau témoignage troublant qui est apparu dans les colonnes du tabloïd anglais The Sun. Fernando Flores, l’ancien garde du corps de la chanteuse, indique en effet que cette dernière était régulièrement droguée en 2010, soit un an après le début de la tutelle de Jamie Spears, grâce à un cocktail de médicaments prescrit tous les vendredis. «C'était un cocktail à base de trois médicaments antipsychotiques et des pilules contraceptives. Elle passait d'un état sobre pour ensuite entrer dans un monde parallèle», détaille le garde du corps.

Selon lui, Britney ne pouvait également pas quitter la ville et son téléphone était espionné en permanence. «Si elle voulait quelque chose, elle devait demander la permission. Elle passait son temps devant la télévision ou faisait du sport. Quand elle était au plus bas, elle pleurait en écoutant ‘It's a man's world’ de James Brown», conclut le garde du corps qui explique que Jamie appelait trois à quatre fois par jour pour voir si tout allait bien.