Benjamin Castaldi fait des révélations sur la prostitution dans Secret Story: «C’est quelque chose de très fort»

Benjamin Castaldi fait des révélations sur la prostitution dans Secret Story: «C’est quelque chose de très fort»
AFP / T. Coex

Depuis quelques jours, un nouveau scandale éclabousse le milieu de la téléréalité en France. Certaines candidates très connues de diverses émissions de téléréalité seraient, en plus d’être influenceuses, des escort-girls qui tiennent compagnie à des riches hommes d’affaires à Dubaï. L’ancienne candidate des Marseillais Maïssane était sur le plateau de « Touche pas à mon poste » pour discuter de la problématique.

L’occasion pour Benjamin Castaldi, ancien présentateur de « Secret Story », que le problème existait déjà à son époque : «  Les déviances, on les a apprise il y a 2, 3 ans mais la prostitution dans téléréalité, je peux vous révéler quelque chose de très fort, c’est qu’à l’époque de Secret Story, quand on faisait les castings, on avait un code qu’on donnait aux filles qui faisaient passer les castings, c’était ’Code Dubaï’! »

Un problème connu

«  On savait très bien, pour certaines d’entre elles, que leur métier était aussi d’aller faire des voyages à Dubaï pour faire ce métier de call-girl. Je peux même vous révéler autre chose. Sur l’émission, comme c’était filmé 24h24, certaines candidates parlaient, pensant ne pas être filmées, et échangeaient dans une langue étrangère. On a fait traduire et on a compris très vite que leur métier essentiel était d’être call-girl », poursuit le chroniqueur de Cyril Hanouna.

Il explique enfin que certaines candidates quittaient l’émission avant la fin en donnant une excuse bidon, pour reprendre leur fonction à Dubaï : «  Certaines candidates ont décidé de quitter le programme non pas parce qu’elles étaient en dépression, mais parce qu’elles avaient fait le calcul qu’en restant 2 ou 3 semaines avec nous, elles perdaient une tonne d’oseille. Ce dossier-là est un dossier connu du monde de la téléréalité de mon époque. Mais effectivement, la transhumance Paris-Dubaï dont on parle aujourd’hui date de Secret Story. (…) Elles allaient beaucoup travailler là-bas. Aujourd’hui, je ne les connais pas mais si ça existait il y a 10 ans, je ne vois pas pourquoi aujourd’hui, ça aurait disparu. »