Angelina Jolie évincée par Brad Pitt: elle le poursuit pour 250 millions de dollars

Angelina Jolie évincée par Brad Pitt: elle le poursuit pour 250 millions de dollars
AFP / M. Ralston

La guerre se poursuit entre Angelina Jolie et Brad Pitt. Mariés en 2014, Angelina Jolie annonce leur rupture en 2016 en réclamant la garde exclusive de ses six enfants.

Outre leur progéniture, le couple se bataille depuis longtemps le domaine viticole qu’ils ont acquis en France pour produire le « Miraval Côtes de Provence », du nom de leur château sur la commune du Val (sud-est de la France). Selon le magazine Page six, Angelina et Brad Pitt ont chacun acquis 50 % des parts via un réseau complexe de société holding. Par ailleurs, Angelina aurait mis une grande partie de sa fortune personnelle dans le domaine.

Angelina attaque Brad en justice

Cependant, Page Six a révélé qu’une action, d’une valeur de 250 millions de dollars, a été intentée par la société d’Angelina Jolie, « Nouvel », à l’égard de son ex-mari. Cette société avait été créée pour gérer sa participation dans le domaine viticole.

Selon le magazine, l’actrice accuse Brad Pitt d’avoir conçu un mécanisme pour qu’il prenne le contrôle du Château de Miraval, en représailles du divorce. Cela, afin de s’assurer qu’Angelina soit évincée du projet et ne touche aucun centime des bénéfices de l’exploitation viticole.

Le domaine viticole de Miraval
Le domaine viticole de Miraval - Ph. Belga

Premièrement, les documents relayés par Page six, affirment que Brad aurait « transféré secrètement des actifs de Château Miraval vers des sociétés lui appartenant à lui et à ses amis, dévaluant ainsi les intérêts de Jolie ».

Deuxièmement, l’acteur se serait désigné comme propriétaire légitime du Château. « Son double objectif était d’usurper la valeur de la société de Jolie, Nouvel, et d’obtenir la propriété exclusive du Château Miraval ». De plus, les documents affirment qu’Angelina a tenté de s’intéresser à l’exploitation du domaine mais que Brad l’en a empêchée.

Le domaine viticole de Miraval
Le domaine viticole de Miraval - Ph. Belga

L’actrice accuse, en outre, son ex-mari d’avoir dilapidé beaucoup d’argent dans ce domaine, à savoir quelques millions de dollars, dont plus d’un million pour une piscine alors qu’il n’existe aucune justification commerciale pour de telles dépenses. « Ces fonds ont été dépensés malgré l’objection de Jolie et de la société « Nouvel », relatent les documents.

« Ne jamais vendre »

Le procès a donc été intenté par « Nouvel », la société qu’Angelina Jolie a fondée pour conserver sa participation dans le domaine viticole. Mais voilà qu’en février dernier, Brad Pitt avait déposé plainte contre son ex-femme pour avoir vendu ses parts de la société « Nouvel », en octobre 2021 au géant de l’alcool « Stoli ».

Brad Pitt reprochait cette vente à son ex-femme alors qu’ils s’étaient mis « d’accord pour ne jamais vendre sans le consentement de l’un ou l’autre ».

AFP / C. Court

Mais selon les documents, relayés par Page Six, Angelina Jolie aurait proposé de vendre ses parts à Brad Pitt. Alors qu’un accord était sur le point d’être conclu, l’orgueil de Brad Pitt aurait pris le dessus. « Il a exigé à la dernière minute des conditions onéreuses et non pertinentes, notamment une disposition visant à interdire à Jolie de parler publiquement des événements qui avaient conduit à la rupture de leur mariage », relaye le magazine.

« Brad Pitt savait qu’une grande partie de la richesse et des liquidités de Jolie était liée à sa participation dans le domaine viticole et a utilisé ce fait pour essayer de forcer Jolie à accepter ses conditions déraisonnables », c’est pourquoi Angelina Jolie a alors décidé de vendre ses parts à la société Stoli.