WandaVision, un petit bijou de nostalgie

WandaVision, un petit bijou de nostalgie

Déjà vus dans les films Avengers, Elizabeth Olsen et Paul Bettany reprennent leur rôle de Wanda Maximoff, alias la Sorcière rouge, et de l'androïde Vision. WandaVision se situe après les événements d'Avengers : Endgame. Dans les années 50, fraîchement débarqués dans la petite ville de Westview, les deux super-héros tentent de s'intégrer tout en devant garder leur identité secrète. Ils vivent une petite vie de banlieue parfaite jusqu'au jour où Wanda soupçonne que tout ce qui les entoure n'est peut-être pas ce qu'il paraît être…

Hommage aux sitcoms américaines

Seuls les deux premiers épisodes, en noir et blanc, ont été dévoilés. Les sept prochains seront mis en ligne à raison d'un par semaine. Pilotée par Kevin Feige, WandaVision fait figure d'ovni dans le paysage Marvel. C'est un bel hommage aux différentes sitcoms américaines à travers les époques. Ces deux premiers épisodes font clairement référence à Ma sorcière bien-aimée, avec une bonne dose d'humour (et les rires pré-enregistrés qui vont avec) et de romantisme.

Mais il est difficile de juger la série à ce stade car le ton devrait rapidement changer. Quelque chose cloche dans ce tableau parfait, les apparences sont trompeuses. La couleur arrive et, avec elle, des événements plus sombres… En tout cas, on peut déjà dire que WandaVision est le projet le plus original des studios Marvel jusqu'à présent !

https://www.youtube.com/watch?v=bQCvUqWqivY