Moundir revient sur son hospitalisation: « Mes poumons sont sacrément endommagés »

Moundir revient sur son hospitalisation: « Mes poumons sont sacrément endommagés »
Ph. YouTube

Ce lundi 17 mai, Moundir était invité sur le plateau de « C à vous ». L’occasion pour l’ancien aventurier de Koh-Lanta de sensibiliser la population sur le coronavirus, qui peut aussi affecter des personnes jeunes et en bonne santé. S’il comprend que la « population française ait envie de sortir et de reprendre sa vie », il rappelle que ce « virus peut frapper tout le monde ». « Il est important que le peuple se protège. En réanimation, je n’ai pas vu de personnes âgées. J’ai vu des hommes de mon âge (il a 47 ans, ndlr) et c’était très impressionnant », explique-t-il.

Moundir est également revenu sur la photo choc qu’il a publiée sur les réseaux sociaux pendant son hospitalisation. « Je voulais qu’il y ait une preuve de ce visage qui accepte la mort. A ce moment-là, je ne bouge plus les jambes, ni mon bras gauche. Et le médecin vient me voir en me disant que je suis mal en point et que j’ai une chance sur quatre de m’en sortir », poursuit Moundir.

« J’en chie beaucoup »

S’il va mieux aujourd’hui, Moundir vit encore avec les séquelles du coronavirus. « On ne ressort jamais indemne d’une réa. J’aimerais vous dire que je vais bien, mais j’en chie beaucoup à la rééducation. Je m’entraîne, j’ai repris l’entraînement, mais c’est vrai que mes poumons sont sacrément endommagés. Je n’ai pas encore retrouvé cet équilibre que j’avais entre mon amplitude respiratoire, ce qui me faisait courir, et la pratique de mon sport. Mais on s’accroche », conclut Moundir qui a eu une pensée pour le personnel soignant qui mérite d’être « mis en lumière ».