Les seniors font leur grand retour à la TV

Les seniors font leur grand retour à la TV

Beaucoup de programmes sont pensés pour les "baby-boomers". Ces spectateurs, désormais seniors, ont grandi en même temps que la télévision, en consomment jusqu'à cinq heures par jour, mais ont aussi en moyenne plus de pouvoir d'achat, ce qui fait d'eux une cible rêvée pour certains annonceurs.

L'année 2018 semble ajouter un élément supplémentaire: les seniors sont désormais aussi plus visibles dans les émissions, aux Pays-Bas comme aux Etats-Unis ou en France, au vu de productions présentées cette semaine au MIPTV, grand rendez-vous international de la TV à Cannes.

"The Voice Senior"

En août 2018, le producteur hollandais Talpa va donner un coup de vieux au concours de chant le plus regardé du monde, "The Voice": "The Voice Senior" fera s'affronter aux Pays-Bas des candidats qui pourraient être les arrière-grands-parents des candidats de "The Voice Kids", la première extension de l'émission originale.

"Les personnes âgées deviennent une part toujours plus grande de nos sociétés, et regardent beaucoup la TV. Pourquoi ne pas les montrer?", lance la directrice des ventes de Talpa, Annelies Noest. Des chaînes belge et allemande préparent également leur propre version.

Talpa a participé au lancement de cette mode "seniors" avec "Le tour du monde à 80 ans", où huit seniors qui n'ont jamais voyagé se voient emmenés dans les destinations les plus exotiques. "Ca marche parce que c'est drôle, mais aussi parce que c'est touchant", souligne Annelies Noest. "Ces seniors sont très directs, et pleins de franchise quand ils racontent leurs expériences".

Aux Etats-Unis, la série "The Viagra Diaries" ("Les carnets du viagra"), en cours de production, a choisi de s'intéresser à un sujet plus intime: les expériences sentimentales d'une sexagénaire quittée par son mari.

A l'image de certains films, une émission américaine a aussi choisi des stars âgées, comme l'ex-boxeur George Foreman, 69 ans, pour les emmener en voyage en Asie, puis en Europe, devant l'objectif des caméras. L'émission devrait bientôt être reprise dans 16 pays, selon son producteur.

Si ces programmes mettent à l'écran des personnalités aux cheveux gris, jusqu'ici plutôt absentes, d'autres cherchent à reconstruire un pont entre les générations.

"Mieux avant?" 

La BBC a décidé de relancer un de ses grands classiques après des années d'absence, "The Generation Game": ce quiz, où plusieurs générations d'une même famille répondent ensemble aux questions, est le symbole même d'une "expérience de visionnage partagée", selon l'expert Paul Youngbluth du cabinet d'analyse britannique Tape, à une époque où les chaînes de télévision cherchent désespérément à rassembler toute la famille devant un même programme.

La chaîne britannique Channel 4 a envoyé de son côté des enfants de 4 ans en maison de retraite, pour partager des activités avec des pensionnaires pendant quelques semaines. Des experts mesurent ensuite les effets sur le moral et la santé des retraités de ces quelques heures de partage, souvent émouvantes.

Pour Harry Gamsu, le producteur de "Old People's Home for 4 year olds", ces émissions permettent aux spectateurs de "s'identifier de façon très forte": "soit vous avez des grands-parents, soit vous avez des petits-enfants, soit vous êtes au milieu", souligne ce producteur britannique.

Si les personnes âgées ont "longtemps été compliquées à montrer à l'écran", le succès de ces émissions "ouvre une nouvelle voie", veut croire Harry Gamsu, "notamment quand on y ajoute des enfants". Couronnée de succès, "Old people" devrait bientôt avoir une version française, espagnole, ou encore australienne.

En Hollande, l'émission "Le monde selon des octogénaires" veut répondre à la question classique "est-ce que tout était mieux avant?". De sympathiques participants âgés se retrouvent avec des jeunes dans une maison pleine de gadgets futuristes: ils apprennent à faire voler un drone, prennent des cours de yoga, avant d'expliquer à leur tour aux jeunes "comment c'était avant".