Qu’est-ce qu’on lit ? « Merel » de Clara Lodewick

Qu’est-ce qu’on lit ? « Merel » de Clara Lodewick

Qu’est-ce que ça raconte ?

Merel, âgée d'une quarantaine d'années, est une femme libre vivant sans mari ni enfants. Partageant son quotidien entre l'élevage de canards, le club de football local et l'écriture, elle mène une vie d'harmonie et d'amitiés. Mais tout se dérègle lors d'une soirée au cours de laquelle elle fait une blague sur la sexualité du mari de l'une de ses voisines. Une blague qui va faire courir le bruit que Merel couche avec tous les hommes de son petit village de Flandre... L'ensemble de la communauté va dès lors se liguer contre elle, faisant de sa vie un enfer...

Qu’est-ce qu’on en pense ?

L’arrivée d’une nouvelle collection est toujours un agréable moment de découverte pour les amateurs de BD. Chez Dupuis, « Les Ondes Marcinelle » sera dédiée aux romans graphiques. Avec cette collection, Dupuis proposera trois ou quatre livres par an qui montrent « une vision de la création contemporaine et humaniste, portée par des jeunes autrices et auteurs ». Ecrit et dessiné par la jeune bruxelloise Clara Lodewick, « Merel » inaugure donc cette nouvelle collection. Véritable plongée dans la ruralité flamande, ce roman graphique est proche de la critique sociale. En s’il dégage beaucoup de mélancolie. Le récit est lent, pas très réjouissant mais très touchant. Que ce soit à travers ses mots ou son dessin, Clara Lodewick raconte de manière simple et émouvante le parcours de cette quadragénaire et ce qu’elle doit subir au quotidien. « Merel » rappelle que le harcèlement et la rumeur ne touchent pas seulement les adolescents et que même à 40 ans, ils peuvent rendre la vie cauchemardesque.