Qu’est-ce qu’on lit? Le grand retour de Spirou et Fantasio dans «La mort de Spirou»

Qu’est-ce qu’on lit? Le grand retour de Spirou et Fantasio dans «La mort de Spirou»

Qu’est-ce que ça raconte ?

À l’approche du centenaire des Éditions Dupuis, Spirou et Fantasio ont la mauvaise idée de disparaître de la surface de la Terre ! Peut-être justement parce qu’ils sont en dessous. Dans la cité sous-marine de Korallion, qu’ils avaient déjà visitée lors d’une précédente et mythique aventure de Franquin : Spirou et les Hommes-Bulles…

Qu’est-ce qu’on en pense ?

Après six ans d’absence, Spirou et Fantasio sont enfin de retour. Pour cette nouvelle aventure, Dupuis a fait appel à une nouvelle équipe constituée de jeunes outsiders : Benjamin Abitan, Sophie Guerrive et Olivier Schwartz. Et le moins que l’on puisse dire c’est que les éditions Dupuis ont eu le nez creux tant le résultat est à la hauteur de l’attente. Ce 56e tome de Spirou et Fantasio est un mélange parfait entre la modernité et la nostalgie.

D’un côté, on a une aventure moderne et ancrée en 2022 avec une voiture électrique, des barres chocolatées sans gluten et avec des thèmes abordés comme l’écologie et l’intelligence artificielle. De l’autre, c’est une aventure de Spirou et Fantasio fidèle à la saga, tant sur le plan graphique que scénaristique, avec une bonne dose de science-fiction, les inventions de Champignac et des bons gros méchants. L’équilibre et juste parfait. Le scénario est passionnant et sans temps mort et « La mort de Spirou » est un excellent album, que les petits comme les grands pourront apprécier chacun à leur façon et avec leurs codes. Seul regret ? Le fait que ça ne soit pas une aventure complète et qu’il faudra désormais faire preuve de patience pour connaître la suite !

« Les aventures de Spirou et Fantasio – t. 56 ‘La mort de Spirou’ », d’Abitan, Guerrive et Schwartz, éditions Dupuis, 64 pages, 11,90 €