De la lecture pour le week-end avec ces trois BD à découvrir

De la lecture pour le week-end avec ces trois BD à découvrir

« Carnets de campagne »

Depuis quelques années, chez nos voisins français, il y a un vrai engouement pour la BD politique. Certains auteurs et dessinateurs optent pour l’humour et la parodie, d’autres pour l’aspect historique. Et puis, il y a aussi le formidable travail de Mathieu Sapin qui croque les coulisses des élections et des mandats présidentiels. Aussi discrètement que possible, il suit les déplacements d’un président ou d’un candidat et il plonge le lecteur dans les dessous de la politique. Pour l’élection présidentielle de 2022, Mathieu Sapin a à nouveau dégainé son carnet. Mais cette fois, il s’est entouré de cinq autres dessinateurs et dessinatrices. Chacun a suivi pendant quelques mois un candidat ou une candidate. Mathieu Sapin s’est occupé de Macron, mais on retrouve aussi les campagnes de Jadot, Pécresse, Mélenchon, Roussel, Hidalgo, Le Pen et Zemmour. Chacun présente dans son style et avec son regard des tranches de cette interminable campagne jusqu’à son dénouement en avril dernier. Un album dessiné à douze mains amusant, captivant et instructif !

« Carnets de campagne », de Sapin, Louison, Kokopello, Lara et Navarro, éditions Dargaud/Seuil, 240 pages, 22,5 €

« Feuilles volantes »

Ces dernières années, Alexandre Clérisse s’est fait remarquer et a imposé son style avec des albums comme « Souvenirs de l’empire de l’Atome », « L’Été Diabolik » ou encore « Une année sans Cthulhu ». En ce printemps 2022, il revient en tant qu’auteur complet en réalisant le scénario, le dessin et les couleurs de « Feuilles volantes ». On reconnaît au premier coup d’œil sa patte graphique. C’est joli, coloré et envoûtant. Du côté du scénario, il faut par contre s’accrocher un peu plus car ce roman graphique va vous faire voyager dans les époques. Ça commence par l’histoire de Max, un jeune garçon qui rêve de devenir dessinateur de BD dans les années 90. De fil en aiguille, on suit les aventures d’un moine copiste au Moyen-Âge lors de l’avènement de l’imprimerie. Enfin, un troisième récit vient s’imbriquer dans les deux autres et vous plongera en 2050. Leur point commun ? Ces trois héros sont fous de dessins. Un voyage coloré et intriguant sur le processus de création à travers les époques.

« Feuilles volantes », d’Alexandre Clérisse, 144 pages, 23 €

« Arjuna »

De l’aventure, de l’ésotérisme, du folklore et des pirates, voici le programme de « Arjuna ». Ce grand récit d’aventure est signé Mathieu Mariolle et magnifiquement dessiné par Laurence Baldetti. Au 19e siècle, en Inde, les habitants craignent l’arrivée d’un enfant qui pourrait être la réincarnation de Ravana, un puissant démon. Arjuna est quant à elle une intrépide jeune femme dotée de puissants pouvoirs qu’elle met à disposition du plus offrant. C’est ce qu’elle va faire pour un colonel anglais qui lui a demandé de ramener sa fille au Royaume. Ce périple maritime va conduire les deux jeunes femmes dans l’antre de pirates indépendantistes. Rempli de magie, « Arjuna » emmène le lecteur pour un long voyage à travers l’Inde coloniale avec une bonne dose de créatures issues du folklore indien. Un one-shot rythmé, joli et original à découvrir !

« Arjuna », de Mariolle, Baldetti et Vial, éditions Glénat, 96 pages, 19 €