Trois sports nautiques à pratiquer à la côte belge

Wingfoil
Wingfoil - Ph. Windekind

Pour les audacieux : le wing foil

Si vous pensiez que seul Jésus était capable de se déplacer sur l’eau, vous avez tout faux ! Le wing foil est un nouveau sport nautique qui fait fureur à la côte belge. Il s’agit en quelque sorte d’un croisement entre le windsurf et le kitesurf. Vous vous tenez sur une planche de surf et vous empoignez fermement votre « wing » (aile, NDLR). La force du vent va soulever votre embarcation gonflable, si bien qu’on dirait que vous flottez au-dessus de l’eau. Cela vous semble impossible ? Sachez pourtant qu’il est possible pour les débutants de vivre cette impressionnante sensation après une journée d’initiation. Les avantages majeurs de la pratique du wing foil par rapport à d’autres sport de surf sont que vous pouvez vous mettre à l’eau même avec un vent de terre, que vous devez moins trimballer de matériel parce que vous pouvez gonfler l’aile et que vous pouvez montrer vos talents sportifs même sur des plans d’eau intérieurs. Le Surfclub Windekind a rapidement surfé sur cette nouvelle vague et propose des séances d’initiation. Le club propose aussi du surf, du windsurf, du kite et du paddle.

Ph. J. Vandevelde

Windekind Zuidenwindhelling 1, Oostduinkerke

Faire du bateau entre les polders

Si vous aimez une activité un peu moins soutenue, vous pouvez aller faire du bateau. Pas sur les eaux déchaînées de la mer du Nord -car vous devez être titulaire d’un permis de naviguer si vous voulez louer un bateau à moteur- mais sur le canal entre Nieuport et Dunkerque. Rendez-vous à la brasserie Wielrijdersrust – Het Dorstige Hart au pont Florizoonebrug dans le village rural de Wulpen pour y louer un bateau électrique que vous pouvez piloter dès l’âge de 16 ans. Vous n’aurez pas de vue sur mer pendant cette navigation de plaisance, mais vous contemplerez les étendues plates des polders et de nombreuses espèces d’oiseaux tout en glissant silencieusement sur l’eau. De plus, le bateau électrique est respectueux de l’environnement et vous permet de jouir du paysage environnant en toute quiétude. Sauf si vous embarquez avec un groupe d’amis, un frigobox rempli de bières et votre playlist préférée bien entendu !

Fun fact : en face de la brasserie il y a un ancien poulailler, que Piet Goddaer, c’est-à-dire Ozark Henry, a transformé en studio d’enregistrement. Rien d’étonnant à ce que le village rustique de Wulpen ait touché et inspiré de nombreux musiciens.

Ph. J. Vandevelde

Wielrijdersrust – Het Dorstige Hart Dijk 33, Florizoonebrug, Wulpen

Course à la voile

Au club de voile Sycod, vous pouvez non seulement suivre des cours de voile avec un catamaran, mais aussi apprendre à faire du char à voile sur la plage. Contrairement au bateau à voile, le char à voile se pilote assez facilement. Un peu comme une sorte de gocart surmonté d’une voile gigantesque. Quand vous avez le vent en poupe, vous filez sur la plage. Par contre, un vent vous fera faire du sur-place… Le bar du club est l’endroit rêvé pour boire un verre les doigts de pied dans le sable.

Ph. J. Vandevelde

Sycod Alfred Devoslaan 50, Oostduinkerke