Risotto aux asperges

Risotto aux asperges

Nous associons souvent l'Italie aux pâtes mais dans le nord de la Botte, on mange aussi beaucoup de riz. Le risotto se cuisine sous différentes formes. Nous avons choisi une variante fraîche et estivale aux asperges vertes.

De quoi avez-vous besoin? (pour 4 personnes)

  • 2 bottes d'asperges
  • 300gr de riz Arborio (ou tout autre riz pour risotto)
  • Un demi-litre de bouillon de volaille
  • 1 verre de Prosecco (ou de vin blanc)
  • 3 échalotes
  • 50gr de beurre
  • 100gr de fromage pour pasta
  • De l'huile d'olive
  • Du poivre
  • Du sel

étape 1

Chauffez un filet généreux d'huile d'olive dans une grande poêle à frire à fond épais. Ajoutez les échalotes émincées et un peu d'eau. L'eau s'évaporera mais fera en sorte que le goût des échalotes ne domine dans le résultat final. Baissez le plus possible la température du feu et ajoutez le riz dès que les échalotes deviennent translucides. Veillez à ce que les grains de riz soient tous bien recouverts de manière grasse, pour éviter que le risotto ne colle à la poêle.

étape 2

Coupez les pointes des asperges. Hachez le reste en gros morceaux et mixez-les dans un robot en ajoutant de l'huile d'olive, du sel et du poivre. Ajoutez la purée d'asperges au riz et mouillez avec la moitié du bouillon et du Prosecco.

étape 3

Pour un risotto savoureux, un peu de patience est de mise. Continuez sans cesse de remuer avec une cuillère en bois afin que le riz absorbe tout le liquide. Lorsque la moitié du bouillon et du Prosecco a été absorbée, ajoutez les pointes d'asperges. Versez maintenant le reste du bouillon et du Processo dans la poêle, jusqu'à l'absorption complète du jus et jusqu'à ce que les grains soient cuits ‘al dente'. Un risotto n'est pas un riz au lait !

étape 4

Ôtez la poêle du feu et terminez en mélangeant le beurre et le fromage au risotto. Salez et poivrez selon votre goût et décorez éventuellement votre assiette de quelques feuilles de roquette et de petits cubes de tomates qui offriront une pointe de fraîcheur.

bon appétit!

recette: Maarten Joossens