Quels sont les signes astrologiques qui détestent Noël?

Quels sont les signes astrologiques qui détestent Noël?
Ph. Unsplash

Sortez vos moufles et vos écharpes, le froid est de retour et avec un petit peu de chance, nous connaîtrons même un Noël blanc. Les décorations commencent doucement à pointer le bout de leur nez et les sapins sont doucement en train d’être installés dans toutes les maisons. S’il semble pour tout le monde normal de ne pas aimer les fêtes, ce n’est pas le cas de ces trois signes, qui ont une sainte horreur de cela.

La Vierge

La Vierge est connue pour son sens de l’organisation et du service, et a d’ailleurs parfois tendance à en faire trop, ce qui fait que les autres profitent un peu d’elle. À cette période de l’année, ce signe prévoit donc tous ses cadeaux bien à l’avance, prend toute la charge mentale liée à cette fête sur les épaules et se retrouve parfois déçu de ce qu’il reçoit en échange de la part de ses proches. Ajoutez à cela le stress que peut impliquer l’organisation d’une fête de Noël, et vous comprendrez pourquoi une semaine de repos ne sera pas volée pour les Vierges au lendemain du 24.

Le Capricorne

On ne va pas se mentir, le Capricorne a tendance à être un peu radin. Et à Noël, entre les cadeaux, le repas, les décorations, etc., il y a un paquet d’argent à dépenser. Qui plus est, tout cela leur demande une énergie qu’il n’est pas prêt à dépenser, elle non plus. Et même s’il s’agit du signe des fêtes de fin d’année, c’est plutôt le Sagittaire, qui couvre la première partie de décembre, qui raffole de Noël. Il y a carrément une certaine appréhension quant au gouffre budgétaire que peut signifier cette fête, qui est définitivement dans son budget annuel. Ne comptez pas sur un restaurant avec le Capricorne durant la semaine entre Noël et le Nouvel An !

Le Verseau

Rebelle dans l’âme, le Verseau n’aime pas se conformer à cette tradition, capitaliste de surcroît. Ce signe a besoin de montrer son esprit de contestation et cette période de fin d’année est toute trouvée pour le faire. Comptez sur lui, d’ailleurs, pour animer vos repas de Noël si votre oncle qui a un verre dans le nez a dit quelque chose aux relans racistes. Le Verseau se tiendra prêt à lui faire… sa fête ! Mais c’est surtout le coût éthique de ces fêtes qui minera le moral du Verseau, qui pensera aux conséquences humaines et écologiques de cette faste période.

Retrouvez toute l’actu sur Metrotime.be