À pied ou à vélo, partez à la découverte de la «Route du Malt» dans la région de Gembloux

À pied ou à vélo, partez à la découverte de la «Route du Malt» dans la région de Gembloux
Ph. Belgomalt

Cinq itinéraires cyclistes et huit randonnées pédestres ont été dessinés en Hesbaye, dans la région de Gembloux, afin de rapprocher le grand public de l’orge brassicole. La culture de cette céréale a été relancée au cours des dernières années en Belgique et quatre brasseries du Brabant wallon et de la province de Namur soutiennent ce projet initié par Belgomalt.

De 13 à 44 km

Ces « Routes du Malt », des boucles allant de 13 à 44 kilomètres, ont pour point de départ Gembloux, Perwez ou Ramillies. Le promeneur pourra ainsi en apprendre un peu plus sur les cultures d’orge brassicole de la région, et savourera peut-être encore mieux une bière des brasseries participantes : Bertinchamps et Lonsees à Gembloux, Valduc à Thorembais, et Jandrain-Jandrenouille.

Le processus de production de ces bières est réalisé en circuit court puisqu’une fois récoltée, l’orge est maltée chez Belgomalt, la filiale du malteur industriel Boortmalt, établie à Gembloux. Des panneaux explicatifs bilingues (néerlandais-français) en disent plus sur la culture de l’orge, les méthodes agricoles durables, le séchage et le stockage de la céréale auprès de coopératives agricoles comme Cultivaé, ou encore le maltage.

À la découverte du « grenier à blé de la Belgique »

« Inspirée de la Route de la soie, la « Route du Malt » vous propose des balades pour rencontrer tous les artisans qui contribuent à la création de nos bonnes bières belges ; les agriculteurs cultivent l’orge brassicole, les céréales sont stockées, la malterie transforme l’orge en malt et les brasseurs subliment ce grain en breuvage doré dont les belges sont si fiers », annonce le site internet Routedumalt.be.

Belgomalt n’en est pas à ses débuts dans la promotion de l’orge de brasserie. L’entreprise a lancé en 2019 le projet Pure Local afin de réintroduire cette culture en Hesbaye, parfois surnommée le grenier à blé de la Belgique. Quatre agriculteurs ont suivi le malteur au début de la démarche, et aujourd’hui, ce sont 38 fermiers, jeunes pour la plupart, qui ont rejoint la coopérative. Le tonnage a, lui, évolué de 100 à 1.700 tonnes réparties sur 260 hectares.

Les sols limoneux de la Hesbaye conviennent particulièrement bien à l’orge brassicole et jusque dans les années ’80, la malterie gembloutoise s’approvisionnait essentiellement en orge local avant d’opter pour du malt importé.

Découvrez les différentes balades proposées sur www.routedumalt.be