La taille du pénis, est-ce que ça compte ou pas?

La taille du pénis, est-ce que ça compte ou pas?
Ph. Unsplash

Lorsque vous tapez « taille du pénis » dans Google, vous obtenez 7,5 millions de résultats. C’est dire si cette recherche est sensible. Que ce soit pour les hommes ou pour les femmes, c’est sans doute une manière de s’intéresser, de comparer, de s’interroger, voire de fantasmer.

Quelle est la taille moyenne ?

La bonne nouvelle, c’est qu’il existe plein d’études et de recherches sur la taille des pénis dans les différents pays du monde. Fin 2015, Statista Research Department a publié une étude intitulée « Taille moyenne du phallus en érection par pays en Europe 2015 ». Elle était d’ailleurs plutôt flatteuse pour les Belges puisqu’il arrivait sur la troisième marche du podium, à égalité avec l’Italie et les Pays-Bas, avec une taille moyenne de 15,74 cm. C’est assez loin derrière la Hongrie (16,51 cm) mais bien devant la France (14,47 cm), la Russie et le Portugal (13,2 cm), et la Roumanie (12,44 cm).

Une autre étude mondiale s’est intéressée au rapport entre la longueur moyenne du pénis en érection dans chaque et la taille moyenne des hommes. Elle a ensuite établi un classement en fonction du pourcentage par taille. À ce petit jeu, c’est l’Équateur qui arrive largement en tête avec une taille moyenne de 17,61 cm pour le pénis pour des hommes mesurant 1,67 m en moyenne (soit 10,54 % de la taille). Le Cameroun s’en sort pas mal avec des pénis de 16,67 cm pour une taille de 1,71 m. À l’autre bout (du classement), on retrouve les Philippines (10,85 cm en moyenne pour 1,65 m) et le Cambodge (10,04 cm pour 1,65 m).

En réalité, la taille moyenne d’un pénis en érection serait plus petite qu’estimée et serait de 13,12 cm.

Ce qu’en pensent les femmes

Les chiffres, c’est bien beau et c’est marrant. Mais ça ne répond toujours pas à notre question.

Au début de l’année, le psychopédagogue créatif et coach de vie Lirim Tasdelen avait donné son analyse à la RTBF. Pour cela, il avait notamment interrogé de nombreuses femmes. « J’ai une règle. C’est toujours mieux quand ça touche les bords et pas le fond », « Trop gros, c’est désagréable, trop petit, tu n’as aucune sensation », lui ont raconté certaines d’entre elles.

Est-ce que la taille compte ?

Les experts et les sexologues sont tous d’accord, ou presque, pour dire que la taille ne compte pas. Pour le sexologue français Gilbert Bou Jaoudé, « la bonne taille du pénis, c’est la taille qui fait qu’on a des rapports sexuels épanouis ».

D’ailleurs, lors d’une étude menée en 2012 auprès de 300 femmes, elles étaient 60 % à déclarer que la taille du sexe de leur compagnon leur importait peu. Deux ans plus tard, le magazine Néon avait posé la même question à ses lecteurs. Ils étaient 74 % à répondre que la taille ne comptait pas pour eux (tant que l’orgasme était au rendez-vous).

« La question de la taille du phallus est donc loin d’être au cœur du sujet en ce qui concerne le plaisir féminin (…) Il est important de préciser qu’en ce qui concerne la pénétration, c’est la pression interne et l’intensité du mouvement provoquée par le pénis qui stimulera plus de sensations agréables chez la femme », expliquait la sexologue Marie Tapernoux en 2018 à La Libre.

« Nombreuses sont les femmes qui redoutent un pénis trop grand, par peur d’envahissement ou de douleurs. Il est donc grand temps d’oublier ces standards déformés par l’industrie pornographique pour se focaliser sur le principal : le plaisir et l’intensité de ces moments de partage… », concluait-elle.

Le diamètre compte davantage

Selon Lirim Tasdelen, la taille ne compte pas et le sexe démesuré d’un homme ne permet pas aux femmes d’avoir un meilleur orgasme. Il rappelle d’ailleurs que la profondeur moyenne d’un vagin est de 7 cm à 9 cm. Lorsqu’il est excité, il peut s’étendre à 12 cm, mais jamais beaucoup plus.

En réalité, du point de vue féminin, le diamètre de la verge aurait bien plus d’importance que la taille du pénis. Et messieurs, si vous voulez mesurer, le diamètre moyen est de 2,7 cm au repos et 3 cm en érection.

Enfin, au final, tout le monde est d’accord pour dire que ce n’est pas la taille qui compte mais la façon de s’en servir !