Festival Noël au Théâtre : il n'y a pas d'âge pour le théâtre

Festival Noël au Théâtre : il n'y a pas d'âge pour le théâtre

À la Chambre des théâtres pour l'enfance et la jeunesse, on ne néglige personne. Son festival Noël au Théâtre s'adresse à tous les âges pour cultiver au plus tôt et jusque très tard l'amour des planches.  L'ambiance y est conviviale et chaleureuse et l'on y découvre la vivacité d'un secteur artistique qui ne manque pas de créativité.

Des compagnies s'inscrivent ainsi dans la tendance récup', comme celle des Quatre Mains qui pour « Bizar » (dès 4 ans) construit son décor de bric et de broc dans lequel une petit dame bizarre peine à se séparer de tous ces objets qui l'entourent. Elle se fera aider d'un drôle de réparateur pour réanimer ces compagnons inanimés.

"Alex au pays des poubelles" - Ph. Charlotte Sampermans

La Compagnie Nyash fera danser les chaises dans le bien nommé « Stoel »  (dès 3 ans). De la danse encore : la chorégraphe Maria Clara Villa-Lobos crée aussi son nouveau spectacle « Alex au pays des poubelles » (dès 7 ans) dans une ambiance de seconde main, encore une fois pour une nouvelle version du célèbre conte de Lewis Carroll.

C'est avec les yeux et les oreilles que s'apprécie « Piletta Remix » (dès 8 ans) : du théâtre radiophonique qui nous fait découvrir la fabrication d'une oeuvre sonore, aux bruitages réalisés en direct.

"La Théorie du Y"- Ph. Edouard Outers

Les ados ne sont pas oubliés non plus avec des propositions qui osent traiter les sujets les plus sensibles. « La Théorie du Y » (dès 13 ans) de Caroline Taillet aborde la question de la bisexualité en nous invitant à vouloir tout classer dans des cases préconçues.

"Suzy et Franck" - Ph. Gilles Destexhe

Autre sujet délicat dans « Suzy et Franck » (dès 14 ans) qui nous raconte l'histoire d'amour entre une jeune Parisienne et un Texan détenu dans le couloir de la mort. Avec une sobriété de moyens et juste le récit d'un homme, ce spectacle questionne la peine de mort sans tabou mais avec humanité.

Et la liste est loin d'être exhaustive.  Volontairement frondeur, le théâtre jeune public nous rappelle qu'on peut parler de tout avec les enfants, surtout quand l'approche se fait avec humour, émotion et sincérité.

Du 26 au 30 décembre à Bruxelles et du 23 décembre au 8 janvier partout en Wallonie.