Comment savoir quels choix faire dans la vie?

Comment savoir quels choix faire dans la vie?
Ph. Unsplash / Fuu J

La vie est remplie de grandes étapes telles que l’université, le mariage, l’achat d’une maison, l’éducation des enfants ou encore la réussite professionnelle. Parmi ces nombreux chapitres, certains événements sont considérés comme étant des réalisations qu’il faut absolument accomplir. Mais que faire quand on ne veut pas vivre dans un schéma classique ?

Imiter les autres

Ce sont les voies considérées comme traditionnelles et qui sont suivies par un grand nombre de personnes. Dès notre plus jeune âge, nous apprenons à nous fondre dans la masse et imiter ces comportements. Cette éducation peut-être due à une tradition familiale et culturelle qui nous dicte ce que l’on doit faire tout au long de notre vie pour réussir. Et cela peut susciter de l’anxiété, particulièrement lorsqu’on sent qu’on n’arrive pas à rentrer dans le moule et que l’on s’écarte de la vie conventionnelle.

« Les chercheurs ont découvert que les gens adaptent leurs comportements à ceux de leur entourage, principalement pour être acceptés », explique Daryl Van Tongeren, professeur associé de psychologie, au site internet Vox. « Souvent, nous faisons ce que les autres font parce que nous voulons nous intégrer, être acceptés, être aimés. »

S’échapper du schéma classique

Quand la culture dans laquelle on vit nous donne une idée classique de la vie que l’on pourrait avoir, il est difficile de s’éloigner du schéma que l’on connaît. La pression exercée par l’entourage amical, familial et même médiatique est si forte qu’elle crée un débat intérieur quant à ce qu’on veut dans la vie.

La plupart du temps, on oublie de s’arrêter pour réfléchir à ce que l’on veut vraiment. Pourtant, seul le temps pour soi et la réflexion sur ce que sont nos valeurs peuvent nous motiver à vivre une vie totalement authentique. C’est-à-dire, vivre en pilote automatique sans se soucier du reste.

La motivation pour faire des choses différentes est la clé. Le fait d’être intrinsèquement motivé pour faire quelque chose est ce qui nous serra le plus authentique. Or si nous avons grandi avec certaines obligations, comme avoir un diplôme ou une vie sociale épanouie, il est compliqué parfois de savoir quand on est épanoui.

Comment percevoir ces sentiments ?

Il faut réfléchir au degré de compétence, d’autonomie et de connexion que l’on ressent face à certaines responsabilités et se demander pourquoi.

« Par exemple, s’ils pensent qu’ils feront un bon conjoint ou un bon parent, qu’ils aiment être entourés d’un partenaire ou d’enfants particuliers et qu’ils se sentent libres de faire ce choix, alors la décision sera probablement autodéterminée », explique Jeremy Nicholson, psychologue social et de la personnalité à Vox. « À l’inverse, s’ils ne se sentaient absolument pas préparés à ce rôle, ne se voyaient pas vraiment se rapprocher d’un conjoint ou d’enfants et subissaient des pressions de la part d’autres personnes pour prendre la décision, alors ils pourraient ne pas accorder de valeur personnelle au fait de franchir cette étape à ce moment-là. »

Si cela paraît assez simple à première vue, la réponse à la question « Qu’est-ce que je veux faire de ma vie ? » n’est pas si évidente. Personne ne naît avec un mode d’emploi, donc pour répondre à cette question il faut essayer et rater. Pour comprendre tout ça, il faut juste faire un travail de réflexion et de tenter de déchiffrer quelles expériences vous plaisent et lesquelles ne vous plaisent pas, ce qui vous motive, ce que vous aimez. Cela vous permettra de déterminer si vous voulez vivre les différents chapitres de la vie ou si vous voulez autre chose.