Baggy, claquettes-chaussettes, moule-bite: Messieurs, voici les tendances de cet été!

Baggy, claquettes-chaussettes, moule-bite: Messieurs, voici les tendances de cet été!
Ph. Unsplash

Les hommes pensaient avoir échappé à la déferlante vestimentaire des seventies, nineties, et Y2K, mais c’était sans compter sur la détermination des générations Z et Y à replacer ces trois décennies au centre de la planète mode. Résultat, à l’aube de l’été 2022, plusieurs pièces mode un temps disparues – pas les plus réjouissantes – opèrent un retour en force dans le dressing de ces messieurs. A défaut de miser sur le style, il faudra faire preuve de beaucoup d’imagination (et d’humour) pour affronter les prochaines vacances.

Ode au kéké des plages

C’est Patrick Chirac, aka Franck Dubosc, qui va être content : le slip de bain, le seul et l’unique, sera la star des plages tout au long de l’été. Obligatoire à la piscine, à l’instar du boxer, le slip de bain s’était depuis longtemps fait voler la vedette par le short, plus confortable, mais surtout plus susceptible de mettre la silhouette masculine en valeur. La donne semble aujourd’hui avoir changé, au point que le slip de bain fasse désormais l’unanimité auprès de ces messieurs. Une chose que l’on doit – notamment – aux créateurs de mode, qui n’ont pas hésité à placer le riquiqui bout de tissu au centre de leurs derniers défilés.

Les maisons Jacquemus et Dolce & Gabbana comptent parmi celles qui ont remis au goût du jour ce vestige des années 1970. Et au lieu de faire un flop, le slip de bain a fait une foule d’adeptes aux quatre coins du monde, témoignant d’un goût certain pour l’ère post-plouc dont on a déjà beaucoup parlé pour le vestiaire de la femme. Résultat, les recherches pour la catégorie ’slip de bain’ ont grimpé en flèche sur de nombreuses plateformes. Le moteur de recherche de mode mondial Stylight fait état d’un boom des clics de 508 % en avril 2022 par rapport à la même période un an plus tôt pour les modèles type Speedo. De quoi hisser le slip de bain au rang de star de l’été.

L’incontournable combo claquettes-chaussettes

On pense chaque année s’en être débarrassé, mais il revient inlassablement hanter le dressing de ces messieurs. Le combo claquettes-chaussettes sera lui aussi à glisser dans toute valise masculine qui se respecte – ou pas – pour compléter la panoplie du campeur allemand – que l’on respecte évidemment aussi malgré son absence de style. Après avoir été remises au goût du jour par le rappeur Alrima en 2017 – on ne le remercie pas – voilà les claquettes-chaussettes sont aujourd’hui portées aux nues par une foule de célébrités, hommes et femmes confondus, plaçant cette combinaison douteuse au centre de l’été – et de l’attention.

Il faut dire que les plus grandes maisons de luxe, à l’instar de Tommy Hilfiger et Dolce & Gabbana, n’ont pas hésité à dégainer des modèles (très) haut de gamme pour agrémenter leur panoplie streetwear, jouant bien évidemment un rôle majeur dans ce retour inattendu. Et sans surprise, nombreuses sont les personnalités qui ont suivi, de Rihanna à Justin Bieber en passant par moult footballeurs internationaux. Et c’est sans compter sur celles et ceux qui osent désormais porter des chaussettes avec de simples sandales, ou mules, voire même avec des Crocs. Notons à ce titre que la chaussette est sans conteste l’accessoire de l’année, se vendant désormais à prix d’or pour sublimer tout type de souliers…

Le renouveau du sagging

Impossible d’avoir oublié cette période durant laquelle ces messieurs étaient pointés du doigt pour porter des baggy bien trop grands pour leur morphologie, laissant apparaître, non pas leur slip, mais leur caleçon. Et bien, le sagging – ’affaissement’ en anglais – fait son comeback ! Tout droit venu des prisons américaines, dans lesquelles les ceintures étaient bannies, le sagging a été popularisé par les rappeurs américains dans les années 1990, avant l’avènement des slims et autres pantalons ajustés. Là encore, ce sont les podiums des plus grandes maisons de mode qui ont renoué avec cette tendance que l’on pensait définitivement enterrée.

Les marques de streetwear comme Supreme proposent des pantalons baggy qui permettent d’adopter le sagging au quotidien, mais des maisons de luxe comme Dior s’y mettent également, montrant qu’il s’agit bien plus que d’une tendance éphémère. À l’heure où les créateurs cherchent à faire rimer style et confort, il semblerait que les hommes soient amenés à (re)composer avec cette tendance qui a autrefois fait couler beaucoup d’encre. C’est en tout cas celle sur laquelle nous parions pour s’imposer sur long terme dans le dressing de ces messieurs.