[Test] WarioWare: Get It Together!, le jeu le plus déjanté de Nintendo

[Test] WarioWare: Get It Together!, le jeu le plus déjanté de Nintendo

Née au début des années 2000 sur GameCube et GameBoy Advance, la série de jeux WarioWare met en scène Wario, l’anti-héros de Nintendo, dans des mini-jeux toujours plus loufoques et déjantés. Plus de dix ans après « WarioWare : Smooth Moves » sur Wii, la saga a fait son retour en 2018 avec « WarioWare Gold » sur Nintendo 3DS. En cette rentrée 2021, WarioWare poursuit son petit bonhomme de chemin et débarque pour la première fois sur Switch.

Un jeu qui ne se prend pas au sérieux

Le principe est toujours le même. « WarioWare : Get It Together ! » propose une multitude de mini-jeux en 2D qui durent en moyenne… trois secondes ! Ces petites épreuves s’enchaînent ainsi à toute vitesse jusqu’à tomber sur un boss. Au total, il y a plus de 200 jeux très variés et originaux. Il vous faudra par exemple épiler les aisselles d’une statue grecque, recouvrir le plus rapidement possible un excrément de chat dans une litière, ou encore éteindre un barbecue sur la Grand-Place de Bruxelles en orientant le jet de Manneken Pis. Vous l’aurez compris, WarioWare ne se prend jamais au sérieux. C’est d’ailleurs sa marque de fabrique ! Mention spéciale pour les 23 mini-jeux qui se déroulent dans l’univers de Nintendo et où on retrouve Splatoon, Mario, Zelda ou encore Luigi Mansion.

Au niveau du casting, Wario est à l’honneur mais rapidement, il est rejoint par plein d’autres personnages. Chacun a son propre gameplay et permet de terminer chaque mini-jeu à sa manière et avec sa propre capacité. Wario peut donner des coups de poings, Mona est capable de lancer des boomerangs et Ashley l’apprentie sorcière lance des sorts sur son balai magique.

Une aventure très courte

Le mode histoire est jouable à un ou deux et permet de débloquer progressivement tous les personnages du jeu. Il est assez court, puisqu’il se termine en moins d’un après-midi. Comptez cinq petites heures pour arriver à la fin du jeu et pour débloquer tout le contenu. Mais comme l’indique un message à la fin « L’Histoire est terminée, mais… le jeu ne fait que commencer ! ». En effet, une fois terminé, on débloque deux nouveaux modes : la coupe Wario qui permet d’affronter d’autres joueurs en ligne (nécessite un abonnement Nintendo Online) et Modes Variés qui propose 10 épreuves jouables seul, à deux ou jusqu’à quatre joueurs.

Un party game mitigé

Enfin, en tant que party game, » WarioWare : Get It Together ! » est le genre de jeu sur lequel vous pouvez compter pour animer une soirée entre amis avec des jeux simples, funs et accessibles à tous. Le jeu se prête d’ailleurs très bien au concept de la Switch, puisqu’il suffit de prendre un JoyCon pour rejoindre une partie et s’amuser immédiatement. Néanmoins, dans la pratique, ce n’est pas si simple. En effet, la maniabilité des personnages est tellement différente et les mini-jeux sont tellement rapides que si on n’a pas fait le mode histoire, on peut vraiment galérer à prendre un plaisir immédiat en rejoignant une partie multijoueur.

Enfin, il reste la question du prix. WarioWare est vendu 49,99 €. Alors oui le jeu est efficace et amusant et il est un peu moins cher que les grosses sorties sur Switch. Néanmoins, cela reste quand même un prix assez élevé pour un contenu et une durée de vie plutôt limités. Pour avoir un aperçu et vous faire votre propre idée avant de passer à la caisse, on vous conseille donc de d’abord télécharger la démo gratuite dispo sur le Nintendo eShop. 3/5

Découvrez la bande-annonce de présentation :