[Test] Sniper Elite 5 vise juste et réussit son coup

[Test] Sniper Elite 5 vise juste et réussit son coup

Depuis 12 ans maintenant, la saga Sniper Elite poursuit son petit bonhomme de chemin. Au fil des épisodes, ce qui pouvait être perçu comme un jeu de niche en 2005, évoluant à l’ombre des Battlefield, Medal of Honor et Call of Duty, n’a cessé de s’améliorer et de toucher un public toujours plus large. Cinq ans après l’excellent Sniper Elite 4, c’est donc Sniper Elite 5 qui débarque sur PS5, PS4, Xbox One, Xbox Series X|S ainsi que sur PC.

Direction la France de 1944

Exit l’Italie. Ce nouvel opus se déroule intégralement en France en 1944. On incarne toujours l’increvable Karl Fairburne, un sniper solitaire qui tente de déjouer les plans d’une opération secrète menée par les nazis. Les fans ne seront pas trop dépaysés. On retrouve notamment la marque de fabrique de la saga : la célèbre « kill cam ». Si vous avez loupé un épisode, le principe est simple. Lorsque vous réussissez un joli tir fatal à votre cible, le temps ralentit et une caméra suit doucement la balle de votre canon jusqu’aux organes de votre ennemi qu’elle va transpercer (les yeux, le cerveau, les poumons, etc.). Rassurez-vous, il est possible de la désactiver, mais on ne va vous vous le cacher, cela fait partie du « charme » de Sniper Elite.

Sniper Elite 5 comporte neuf missions qui reposent sur le même schéma. Vous êtes largué dans un grand mode ouvert avec un objectif principal à accomplir, une série d’objectifs secondaires et une cible prioritaire (mais facultative) à abattre. Tous ces éléments peuvent évoluer au fil de la partie, en fonction des documents que vous ramassez et des informations que vous récoltez. Pour le reste, vous êtes totalement libre de vous y prendre comme vous le sentez. Évidemment, il est préférable de miser sur la discrétion, de sortir ses jumelles, d’observer les ennemis, de les attirer et les éliminer discrètement. Vous pouvez également saboter leurs équipements, placer des pièges ou encore vous servir d’éléments du décor pour arriver à vos objectifs et trouver les failles dans leur défense. Bien plus que le fusil de sniper, vous avez une multitude d’armes à votre disposition. Vous pouvez donc aussi choisir de ne pas faire dans la dentelle et d’utiliser la manière forte. Il y a cinq niveaux de difficulté et tous les joueurs trouveront leur compte et un défi à leur niveau.

Un petit côté Hitman

En jouant à Sniper Elite 5, il est difficile de ne pas penser à Hitman. Il n’y a certes pas la possibilité de récupérer les vêtements de ses ennemis pour se déguiser, mais c’est bien la seule chose qui manque ! On peut ainsi porter les cadavres pour les cacher, tenter d’empoisonner sa cible en ramassant du poison et en le mettant dans son verre ou encore saboter un lustre pour qu’il tombe sur des soldats allemands. Les possibilités sont certes un peu moins nombreuses que dans Hitman mais on retrouve bien l’ADN de la saga et c’est plutôt agréable. Discrétion, liberté et multiples manières d’attendre son objectif sont les maîtres mots de cette aventure.

Le concept fonctionne vraiment super bien. La tension est permanente. On est scotché à la manette et il est difficile, voire impossible, de décrocher quand on commence une mission. D’ailleurs, il y a fort à parier, que comme nous, vous vous retrouviez à sauvegarder votre partie toutes les deux minutes de peur de rater son coup.

Chaque mission vous prendra généralement entre 1h30 et 2h pour être complétée dans les règles de l’art. Comptez donc entre 15 et 20h pour terminer le jeu une première fois. Mais les possibilités sont tellement nombreuses que la rejouabilité est aussi au rendez-vous. La variété des environnements et des missions est également une grande réussite. On ne s’ennuie jamais et on voit du paysage à travers la France. Mention spéciale pour la troisième mission qui se déroule sur le Mont-Saint-Michel qui a été modélisé.

Quelques aspects moins avantageux

Si Sniper Elite 5 est une excellente surprise et procure de bonnes sensations, tout n’est pas parfait. Il y a une petite déception du côté de la réalisation graphique. Le jeu n’est pas moche mais les versions PS5 et Xbox Series X ne sont clairement pas à la hauteur de la new gen. Graphiquement, le jeu paraît daté et certains effets, comme les explosions, sont ratées. Ensuite, on regrettera aussi l’IA des ennemis qui parfois peine vraiment à convaincre. Alors que vous êtes couché dans des hautes herbes, des ennemis à votre recherche pourront ainsi être à la limite de vous marcher dessus sans vous détecter. C’est dommage mais malgré tout, cela n’est pas parvenu à entacher notre plaisir de jeu.

Notre verdict

Sniper Elite 5 n’est pas une révolution. Ce n’était d’ailleurs pas sa prétention. Dans sa proposition, c’est même plutôt un jeu old-school avec des mécaniques simples et efficaces. Les joueurs ne vont pas devoir se prendre la tête, il y a juste quelques points de compétences à utiliser et des armes à éventuellement améliorer via quelques établis. Sniper Elite 5 arrive à plonger les joueurs dans une tension quasi permanente et procure d’excellentes sensations de jeu. On ne lui en demandait pas plus et c’est une excellente surprise. Sniper Elite 5 est un jeu que nous vous recommandons vivement ! 4/5