[Test] Mario Golf: Super Rush – Le jeu de golf qui a oublié d’être fun!

[Test] Mario Golf: Super Rush – Le jeu de golf qui a oublié d’être fun!

On a parfois tendance à l’oublier mais Super Mario est un sportif accompli. Karting, football, tennis ou basket, le plombier moustachu s’est déjà aventuré sur de nombreux terrains de sport. Sans oublier qu’il participe régulièrement aux Jeux olympiques.

Un jeu de golf pas comme les autres

C’est en 1999 sur Nintendo 64 et Gameboy Color que Mario s’est lancé pour la première fois dans le golf. Plusieurs épisodes ont suivi durant les deux dernières décennies. Trois ans après Mario Tennis Aces, c’est au tour de Mario Golf de s’inviter sur Switch avec Mario Golf : Super Rush.

Dès les premières secondes, l’introduction annonce la couleur. Mario Golf : Super Rush n’est définitivement pas un jeu de golf comme les autres. Toute la bande à Mario prend le départ pour une course endiablée, à pied, où tous les coups sont permis pour être le premier à réussir à mettre sa balle dans le trou. Mais avant d’en arriver là, on le verra, il vous faudra de l’entraînement et de la maîtrise !

Le golf dans tous ses états

Sur l’écran d’accueil, trois modes de jeu sont accessibles : Matchs libres, Aventure golfique et Défis en solo. La rubrique « Guide de golf » reprend quant à elle les principes élémentaires du jeu et de la discipline avec un récapitulatif de toutes les commandes de base, mais aussi de tous les termes relatifs au golf (et il y en a beaucoup !). Le mode défi est plutôt limité et manque clairement de folie avec seulement deux types de défi : réaliser le plus bas score possible sur 18 trous ou réaliser le meilleur temps possible sur 18 trous. Le mode « Aventure golfique » correspond à la campagne principale de cet opus. Aux commandes de votre Mii (dommage, on aurait préféré jouer avec un perso de Nintendo !), vous allez découvrir le jeu, participer à des entraînements, puis à des tournois pour devenir le meilleur golfeur possible en améliorant vos compétences au fur et à mesure.

Enfin, « Matchs libres » permet de s’amuser, seul, à plusieurs en local, ou ligne dans différentes parties, avec les règles de votre choix. Au programme : du Golf standard, du Speed golf et du Golf Mêlée. Ces deux derniers types de parties apportent du fun à Mario Golf : Super Rush, surtout à plusieurs. Dans le premier, il faut frapper la balle puis courir le plus vite possible jusqu’où elle est tombée pour poursuivre la partie. En plus du coup, il faut gérer sa course, récolter des pièces ou des cœurs pour obtenir plus d’endurance, ou encore mettre des bâtons dans les roues de ses adversaires en les touchant. « Golf mêlée » se déroule quant à lui dans une grande arène avec neuf trous. Le premier joueur qui gagne trois trous remporte la partie. Mais attention, le hasard et des éléments extérieurs s’invitent dans les parties.

Accessible vraiment à tous ?

Ce nouveau Mario Golf peut se jouer à la manette mais aussi avec les commandes par mouvements. Dans cette situation, il faut frapper la balle en effectuant des mouvements de swing avec le Joy-Con. Même si Mario Golf : Super Rush se veut accessible à tous, le jeu n’évite pas les termes relatifs à la discipline. Il faudra ainsi vous familiariser avec des termes comme « carry », « putts », « bogey » ou « birdy ». Le tutoriel est assez long et un peu effrayant avec de nombreuses choses à apprendre et à comprendre. Mais surtout, en jouant seul dans le mode « Aventure golfique », le jeu manque cruellement de fun. Avec son Mii, on enchaîne les déplacements inutiles entre un point A et un point B entre les parties et les nombreuses discussions manquent franchement d’intérêt. De plus, c’est tout bête mais quel que soit le mode de jeu, il n’est jamais possible de choisir le niveau de difficulté des adversaires contrôlés par l’IA. À plusieurs, Mario Golf : Super Rush est plus amusant mais il pêche par son contenu dont on a trop rapidement fait le tour.

Le jeu de sport qui a oublié d’être fun

La spécificité de la plupart des jeux de sport made in Nintendo, c’est leur faculté à être accessible à tous, ou presque, et de procurer un plaisir de jeu quasi immédiat à tous les joueurs. D’habitude, il suffit de prendre la manette en main pour s’amuser. Mais pour ce Mario Golf : Super Rush, les choses sont un peu différentes. Si on n’y connaît rien au golf, le jeu est inutilement complexe. Avant de s’amuser (un peu), il faut comprendre toute une série de termes techniques, apprendre à mettre de l’effet ou encore à choisir le bon club en fonction du coup et de la surface. Pire, quand les terrains de jeu se complexifient, le jeu peut rapidement devenir difficilement jouable pour les non-initiés. Par exemple, lorsqu’il faut utiliser des tornades pour tenter d’atteindre un trou situé de l’autre côté d’une falaise.

À l’approche de la conclusion de ce test, une question nous vient à l’esprit. Pourquoi donc Nintendo s’obstine à proposer un jeu de golf alors que cela fait des années que des joueurs attendent avec impatience le retour de licences comme Mario Smash Football, Mario Strikers Charged Football ou encore Mario Slam Basketball ?

Notre verdict

Vous l’aurez compris : « Mario Golf : Super Rush » est une petite déception pour nous. Le jeu possède le potentiel de faire passer quelques bons moments entre amis, mais malgré les règles loufoques, il manque de fun et de folie. Si vous cherchez un bon party game sur Switch, mieux vaut attendre le prochain Mario Party Superstars dont la sortie est prévue pour l’automne prochain. 3/5