Test de Trek to Yomi: un voyage original au temps des samouraïs

Test de Trek to Yomi: un voyage original au temps des samouraïs

Développé par Leonard Menchiari et Flying Wild Hog, et édité par Devolver Digital, Trek to Yomi se présente comme « une aventure cinématique ». Le jeu plonge les joueurs dans l’ambiance des samouraïs et du Japon féodal. On incarne Hiroki, un jeune épéiste Hiroki qui a juré à son maître déchu de protéger sa ville et les gens qu’il aime contre toutes les menaces. Le jeune samouraï solitaire devra voyager entre la vie et la mort pour se confronter à lui-même et décider de la voie à suivre.

Une belle ambiance

L’ambiance est le gros point fort de Trek to Yomi. Le jeu s’inspire du cinéma japonais des années 50 et 60. Il est entièrement en noir et blanc et c’est une grosse voix grave qui vous narre en japonais l’aventure que vous vivez (heureusement, le jeu est sous-titré en français !). L’originalité est au rendez-vous et on a vraiment l’impression de découvrir quelque chose de jamais, ou du moins rarement, vu.

Du côté de la jouabilité, c’est plus mitigé. La plupart du temps, Trek to Yomi se joue en défilement horizontal et il faut tout simplement survivre aux vagues d’ennemis. Sabre à la main, Hiroki peut alterner entre des coups faibles et puissants et réaliser des combos. Il peut aussi se protéger et parer les attaques. Le tout, en gardant un œil sur la jauge d’endurance. Quelques nouvelles compétences viendront compléter les capacités du jeune héros, comme les bo-shurikens et l’arc à flèche pour attaquer à distance.

Un gameplay trop limité

Trek to Yomi n’a jamais eu la prétention d’être un blockbuster, ni un jeu très long. Vendu 20 €, il se termine en cinq heures de jeu. Et il n’en fallait pas plus. En effet, après le stade très plaisant de la découverte, le jeu se montre très, trop, vite répétitif. L’histoire est sans surprise et n’est pas plus captivante que ça, tandis que le gameplay montre très vite ses limites et son manque de variété.

Trek to Yomi est une expérience originale et sympathique. L’expérience et la réalisation méritent le coup d’œil. Malheureusement, cette jolie coquille sonne un peu creux. Le gameplay est trop simple et limitée et le jeu se montre rapidement très répétitif. Si vous avez un abonnement au Game Pass, Trek to Yomi y est inclus et c’est l’occasion idéale de le découvrir. Sur les autres plateformes, mieux vaut peut-être attendre une promo…

Découvrez le trailer de lancement :