Nintendo Switch Sports est-il le digne successeur de Wii Sports? Voici notre test complet

Nintendo Switch Sports est-il le digne successeur de Wii Sports? Voici notre test complet

Saviez-vous que le jeu Wii Sports était l’un des jeux vidéo les plus vendus au monde ? Il s’en est écoulé plus de 82 millions d’exemplaires dans le monde. Il faut dire qu’il a reçu un fameux coup de pouce puisqu’il était inclus avec la Wii. Vu le succès planétaire de la console, on comprend donc mieux comment il s’est retrouvé dans un si grand nombre de foyers. Mais au-delà des chiffres, Wii Sports a aussi eu un joli parcours. En effet, ce jeu qui repose sur la pratique simple de sport avec via la reconnaissance des mouvements s’est notamment invité dans les maisons de repos. On a ainsi vu des seniors s’éclater à Wii Bowling avec des étoiles dans les yeux. Depuis quelques années, en France, il y a même le Trophée des Seniors, une compétition de Wii Bowling réservée au plus de 65 ans.

Attachez vos Joy-Con, prêts, partez !

Bientôt 16 ans après la sortie de Wii Sports, c’est au tour de Nintendo Switch Sports de reprendre le flambeau. Il y a néanmoins un élément qui change la donne. Wii Sports était « offert » avec la plupart des Wii et à l’époque, on pouvait donc fermer les yeux sur le contenu proposé. Avec Nintendo Switch Sports, ce n’est pas le cas et les joueurs devront passer à la caisse puisque le jeu est affiché à 49,99 €.

Avant de commencer, de nombreux messages vous le rappelleront tout au long des parties, il est indispensable de correctement attacher la dragonne autour de votre poignet. Sans ces précautions, Nintendo Switch Sports pourrait entraîner une vague de démolition dans les foyers. Et les images de Wiimote plantées dans les téléviseurs pourraient se reproduire avec cette fois les Joy-Con de la Switch !

Six disciplines à découvrir

Pour le lancement du jeu, six disciplines sont disponibles. Pour trois d’entre elles, Nintendo a décidé que les joueurs seraient assez grands et intelligents pour comprendre les règles tout seuls. Aucun tutoriel n’est disponible pour le tennis, le bowling et le badminton. Mais rassurez-vous, il ne faut pas être Einstein pour comprendre et maîtriser ces trois disciplines. Par contre, elles montrent aussi rapidement les limites de Nintendo Switch Sports avec un contenu léger, voire beaucoup trop léger. Pour le tennis par exemple, il est uniquement possible de choisir le niveau de difficulté de l’adversaire et le nombre de jeux gagnants pour remporter la partie (un, deux ou trois). Impossible donc de faire un match ou même un set. C’est encore pire avec le badminton qui n’offre quant à lui aucune personnalisation des règles. Le bowling dispose quant à lui d’une petite variante avec un mode spécial qui insère des obstacles sur la piste. Sympa mais pas suffisant.

Les trois autres disciplines sont un peu plus complexes à prendre en main et ont donc un petit tuto pratique pour apprendre les rudiments. Avec sa palette de coups, le volley-ball est très sympa à jouer à plusieurs. Passons sur les duels à l’épée (chambara) qui n’ont rien de très original ou innovant à offrir.

Le football, la bonne surprise !

Enfin, le football est la bonne surprise de cette compilation. Avec son gros ballon, son terrain futuriste encerclé d’une paroi et ses matchs à 1 vs 1 ou 4 vs 4, impossible de ne pas penser à Rocket League en y jouant. Le foot se joue avec les deux Joy-Con, un dans chaque main. Le stick de gauche permet de déplacer son joueur et de sprinter (attention, il faut gérer l’endurance). Le Joy-Con droit permet de sauter ou d’effectuer, via les mouvements, toute une panoplie de tirs. Le mode tirs au but se joue quant à lui uniquement avec la sangle qui permet d’attacher un Joy-Con à sa jambe. Si vous aviez acheté l’excellent Ring Fit Adventure, cet accessoire peut être réutilisé. Nintendo propose également de l’acheter séparément ou un ‘bundle’ avec le jeu. Le résultat est prenant et emballant. Le foot est donc une réussite même si, comme au final toutes les disciplines de Nintendo Switch Sports, on a un goût de trop peu. Chaque match dure trois minutes et est suivi d’un but en or en cas d’égalité. Avant cela, le premier joueur qui marque trois buts remporte la partie. On aurait aimé pouvoir faire des matchs plus longs. Sur le papier, c’est tout ce qu’il y a de plus facile à intégrer, malheureusement Nintendo ne l’a pas fait.

Ce manque de contenu est d’autant plus regrettable que Nintendo Switch Sports a un potentiel de fou. Il est très bien réalisé, fun et surtout, la détection de mouvements de la Switch est bien plus précise et efficace que la Wii, ce qui est vraiment appréciable dans ce genre de jeu. Reste à espérer que le Joy Con Drift ne vienne pas gâcher la fête.

Nintendo mise sur le Online

Il est bien sûr possible de jouer seul à Nintendo Swich Sports. Mais on fait bien trop rapidement le tour du jeu. C’est vraiment à plusieurs que le jeu prend tout son sens. En détachant simplement les Joy-Con, on peut très rapidement s’amuser (et se dépenser physiquement !) à deux, voire à trois ou à quatre pour certaines disciplines. Pour cet opus, Nintendo a également beaucoup misé sur l’aspect multijoueur en ligne avec pour chaque discipline des divisions et des récompenses à gagner. Mais pour cela, il faudra posséder un abonnement au Nintendo Switch Online. Et malheureusement, tous les éléments cosmétiques qui permettent de personnaliser son personnage sont uniquement débloquables via ce mode en ligne. Si vous n’avez pas d’abonnement au Nintendo Switch Online, vous pouvez quand même lancer ce mode en ligne. Vous jouerez alors contre des avatars dirigés par l’ordinateur. Mais impossible de choisir leur niveau ou de gagner plus de deux récompenses cosmétiques par semaine. Bref, tout est fait pour inciter les joueurs à prendre un abonnement au Nintendo Switch Online et c’est dommage. Un mode solo aurait vraiment été le bienvenu.

Enfin, Nintendo Switch Sports est amené à s’améliorer dans les prochains mois. Nintendo a d’ores et déjà annoncé l’arrivée d’une nouvelle discipline, le golf, en automne via une mise à jour gratuite.

Notre verdict

Nintendo Switch Sports est toujours aussi fun et facile à prendre en main. Il ne faut que quelques secondes pour qu’un ami, une grande tante ou un cousin vous rejoigne dans une partie endiablée de bowling ou de tennis. Parmi les six disciplines proposées, le football tire son épingle du jeu et s’avère être excellent. Le badminton et le chambara sont quant à eux plus anecdotiques. Si l’amusement est au rendez-vous, on regrettera néanmoins un contenu faiblard et l’absence de mode solo. On aurait aimé plus de diversité et plus de personnalisation dans les paramètres des parties. Malgré ses défauts, Nintendo Switch Sports reste une valeur sûre pour passer du bon temps en famille ou entre amis. 3,5/5

Découvrez la bande-annonce de présentation :