«Kirby et le monde oublié»: un jeu qui fait du bien sur Nintendo Switch!

«Kirby et le monde oublié»: un jeu qui fait du bien sur Nintendo Switch!

En 1992, Nintendo lançait « Kirby’s Dream Land », une alternative aux Super Mario avec en tête d’affiche une drôle de boule rose capable de flotter dans les airs et d’aspirer les ennemis. Trente ans plus tard, Kirby est toujours là. Ce n’est certes pas le plus emblématique des personnages de Nintendo, mais on peut toujours compter sur lui pour des aventures réussies et accessibles aux petits comme aux grands. Disponible à partir de ce vendredi 25 mars, « Kirby et le monde oublié » est une excellente surprise et un jeu presque indispensable dans la ludothèque de la Nintendo Switch.

Un Kirby en mode post-apo

On passera rapidement sur le scénario qui tient sur un ticket de caisse et qui n’a rien de bien original ou passionnant. En gros, Kirby et toute sa planète ont été aspirés par un mystérieux vortex. Dans un nouveau monde, où la nature se mêle aux ruines d’une civilisation disparue, il devra affronter des méchants et libérer des Waddle Dees pour ensuite retrouver le chemin de sa planète. Le jeu est divisé en une petite dizaine de mondes différents, chacun comportant cinq niveaux. Il y a aussi une multitude de petits défis, assez courts, qui permettent d’engranger des gemmes à utiliser chez l’armurier. Les univers sont à chaque fois très variés. Les joueurs passeront ainsi par une île paradisiaque, un parc d’attractions ou encore un monde glacé. Tout au long de l’aventure, il y a un petit côté post-apocalyptique qu’on n’aurait pas imaginé dans un Kirby et qui n’est pas désagréable.

En plus des différents mondes à explorer dans les moindres recoins pour découvrir les nombreux secrets cachés, il y a le « Village Waddle Dee ». C’est une sorte de hub qui s’agrandit au fil de la progression. On y retrouve la maison de Kirby où il peut s’arrêter pour reprendre des forces, mais aussi un cinéma, un atelier, un restaurant et bien d’autres bâtiments à débloquer. Ce lieu est également rempli de petits mini-jeux sympathiques qui viennent gonfler un peu plus la durée de vie.

Des graphismes qui font mouche

Les graphismes méritent une attention toute particulière. Après le très pauvre et décevant, « Légendes Pokémon Arceus », « Kirby et le monde oublié » signe le retour de graphismes jolis, colorés et détaillés dignes de la Switch. Vous me direz que ce n’était pas très difficile… Néanmoins, la réalisation de ce nouveau Kirby mérite d’être soulignée, tant le travail des développeurs est soigné et réussi. Mention spéciale pour les nombreuses cinématiques qui sont franchement jolies et comparables à un bon film d’animation. Bref, « Kirby et le monde oublié » est une excellente surprise à ce niveau.

C’est de moins en moins le cas de nos jours, alors on notera également que le jeu est parfaitement fini et optimisé. Le titre tourne dans une parfaite fluidité et aucun bug n’est venu gâcher notre aventure.

Simple à jouer, accessible à tous

Le titre se présente comme un jeu de plateformes en 3D. La jouabilité est très simple et accessible à tous. La touche A permet de sauter et de flotter dans les airs. Lorsque vous n’êtes pas armés, la touche B permet d’aspirer des ennemis et des objets, pour soit se transformer, soit les recracher sur les adversaires. Lorsque vous avez un pouvoir, cette même touche B sert à attaquer, avec une variation dans le coup si vous la laissez appuyée plus longtemps. Enfin, c’est optionnel, à vrai dire on a découvert son existence après avoir terminé le jeu, mais les gâchettes permettent à Kirby de se mettre en garde et de bloquer les coups des ennemis.

Il n’y a que deux niveaux de difficulté mais même en mode « Tornade », « Kirby et le monde oublié » n’est jamais vraiment difficile. Même les combats contre les boss à la fin de chaque monde sont étonnamment faciles. Il n’y a donc pas beaucoup de challenge mais l’intérêt de Kirby ne se situe clairement pas là.

Un Kirby métamorphe

Le gameplay propose une étonnante variété puisqu’il y a au total 12 pouvoirs à maîtriser, chacun étant synonyme d’une manière de jouer, de progresser et d’attaquer. À distance avec le fusil de l’explorateur, au corps à corps avec l’épée ou en mode furie avec le pouvoir « tornade », c’est à vous de choisir ! De plus, chaque pouvoir dispose de deux améliorations à débloquer au fil de l’aventure chez l’armurier.

En plus des pouvoirs, ce nouvel opus repose sur la capacité de Kirby à se transformer. La petite boule rose est ainsi capable d’aspirer certains objets de la vie tous les jours qu’elle croise sur son chemin pour se métamorphoser. Le résultat est à la fois marrant visuellement et intéressant dans ce que cela apporte dans le gameplay. Kirby peut ainsi se métamorphoser en voiture, en conne de signalisation, en distributeur de canettes, en élévateur de chantier ou encore en tuyau. Chaque objet est synonyme d’une capacité.

Un jeu qui fait du bien et qui se partage

Il propose un peu moins de liberté dans ses niveaux mais au final, « Kirby et le monde oublié » a un petit côté Super Mario Odyssey qui est vraiment intéressant et loin d’être déplaisant. Cela fait de lui, un excellent jeu d’aventure. Un jeu sans prise de tête et surtout une véritable bouffée d’air frais et un jeu qui fait du bien. Cerise sur le gâteau, il suffit de se partager les Joy-Con de la Switch pour vivre l’aventure à deux, en coop. « Kirby et le monde oublié » fait ainsi partie de ces jeux capables de se vivre à deux et de rassembler différentes générations. C’est exactement le genre de jeu parfait pour initier un enfant au jeu vidéo et partager une très chouette aventure avec lui.

Enfin, du côté de la durée de vie, « Kirby et le monde oublié » n’est pas bien long. Il nous aura fallu environ 10 heures de jeu pour arriver au générique de fin. Néanmoins, le jeu propose une excellente rejouabilité et mettra bien plus de temps pour être terminé à 100 %. Chaque niveau disposant de nombreux secrets à découvrir pour être terminé à 100 %.

Notre verdict

On n’attendait pas grand-chose de ce « Kirby et le monde oublié », finalement, c’est une excellente surprise. Avec ses musiques entraînantes, ses graphismes colorés et mignons à souhait, son univers et ses héros attachants, il respire la bonne humeur. C’est un jeu feel-good, un jeu qui fait du bien, surtout en cette période, et qui s’apprécie seul ou à deux. Pour avoir un petit aperçu du potentiel de Kirby, une démo gratuite est disponible sur le Nintendo eShop. 4/5