The Devil in Me: Le meilleur épisode de The Dark Pictures Anthology pour la fin?

The Devil in Me: Le meilleur épisode de The Dark Pictures Anthology pour la fin?

Dans ce nouvel épisode, les joueurs partiront sur les traces du premier tueur en série des Etats-Unis : H.H. Holmes. Le pitch ? Dans le cadre du tournage d’une série documentaire, une équipe reçoit une mystérieuse invitation pour visiter une réplique du « Château des meurtres » de H.H. Holmes. L’hôtel semble être le cadre idéal, mais il leur réserve quelques surprises.

Comme les épisodes précédents, vous avez le destin de cinq personnages entre vos mains. Pas de surprise au niveau de la jouabilité. Le jeu alterne entre des phases d’exploration, ainsi des prises de décisions et des QTE qui impacteront le déroulé de l’aventure.

Une (trop) longue liste de défauts

Si le scénario est original et intéressant, on ne peut pas dire que la réalisation soit vraiment à la hauteur. Graphiquement, les personnages sont joliment modélisés mais on ne peut pas dire la même chose pour le reste des décors. Plus embêtant, si vous jouez en français, le doublage a vraiment du mal à convaincre et la synchronisation labiale est complètement aux fraises. Pire, à de nombreuses reprises lors de notre test sur Xbox Series X, le jeu changeait tout seul de langue avec des morceaux de conversation en anglais lors d’une partie en français. Ces petits défauts nuisent vraiment à l’immersion. Un conseil : plus que jamais, jouez en anglais avec les sous-titres en français.

Un gameplay aussi rigide qu’un cadavre

Enfin, le gameplay est aussi rigide qu’un cadavre. La maniabilité est vraiment lourde et imprécise. Lors des phases d’exploration, il faut parfois s’y reprendre à plusieurs reprises pour enfin déclencher l’action voulue. Bref, vous l’aurez compris, The Devil in Me souffre d’un manque flagrant de finition et c’est dommage car l’histoire est vraiment sympa. On notera aussi quelques bonus intéressants dont un petit documentaire passionnant sur la vraie vie de H. H. Holmes.

Notre verdict

Au final, il nous aura fallu un peu plus de 9h pour boucler une première fois le jeu avec un résultat particulièrement sanglant puisque nous n’avons réussi à sauver que deux des cinq personnages. The Devil in Me nous aura donné quelques frissons et quelques sursauts et il nous aura fait vivre une aventure sympa et pleine de rebondissements. Dommage que de trop nombreux défauts viennent gâcher l’ambiance et le plaisir de jeu. 3/5

Enfin, sachez que cet épisode ne sonne pas la fin de The Dark Pictures Anthology. A la fin de celui-ci, les développeurs présentent déjà un petit aperçu du début de la prochaine saison avec Directive 8020. L’ambiance et le décor seront complètement différents puisqu’il se déroulera… dans l’espace.