VIDEO. Un ourson en cavale dans une zone résidentielle, des dizaines de policiers mobilisés pour l’attraper

VIDEO. Un ourson en cavale dans une zone résidentielle, des dizaines de policiers mobilisés pour l’attraper
Ph. Unsplash

Alertée en début d’après-midi, la police a immédiatement bouclé plusieurs rues d’un quartier de Dorval, commune de l’ouest de Montréal où est situé l’aéroport international Pierre-Elliott-Trudeau, a expliqué un porte-parole de la police montréalaise, Raphaël Bergeron.

Les habitants du secteur ont été priés de rester chez eux. Commençait alors une traque qui aura mobilisé quelques dizaines de policiers, pompiers, agents d’intervention du ministère de la Faune, volontaires de l’association Sauvetage animal rescue, et tenu en haleine habitants et curieux.

Voici la vidéo de cet adorable ourson.

Une capture en douceur

L’animal, un ourson de plusieurs mois, a dans un premier temps « été confiné dans la cour d’une résidence », a expliqué le porte-parole. Il s’est alors réfugié en haut d’un arbre. Des gardes-chasses du ministère armés de fusils lui ont administré des tranquillisants, qui n’ont pas eu un effet immédiat.

« L’équipe de la Faune a injecté trois doses de sédatif, mais l’ours est resté alerte et est descendu de l’arbre avant de s’enfuir dans une autre cour », a raconté l’association Sauvetage animal rescue sur Facebook.

Le plantigrade est finalement remonté sur un arbre, à faible hauteur, où il a fini par s’assoupir. Les pompiers se tenaient prêts à déployer des coussins gonflables au cas où il tomberait. Il a été capturé en douceur vers 19h30, au soulagement de tout un quartier.

Remise en liberté

« Nous avons réussi à l’attraper avec une perche et à le faire descendre au bas de l’arbre, où il a pu être sécurisé », selon l’association qui a participé à son sauvetage. « L’ourson pourra être remis en liberté dans un environnement qui sera plus adapté pour lui ». Selon le porte-parole de la police, la présence d’un ursidé aussi près de la métropole de Montréal, particulièrement dans une zone urbaine proche d’un aéroport, est « très rare ».