Une place de parking vendue un million d’euros dans un luxueux ensemble résidentiel

Une place de parking vendue un million d’euros dans un luxueux ensemble résidentiel
AFP / A. Wallace

Cet emplacement de 12,5 mètres carrés est situé dans un ensemble immobilier au Peak, le quartier le plus chic de la ville, sur une des montagnes surplombant l'île de Hong Kong.

Alors que les habitants les plus fortunés déboursent des millions de dollars pour s'offrir la maison de leur rêve, des millions d'habitants ont bien du mal à payer le loyer de leur minuscule appartement, souvent d'une superficie inférieure à une place de parking.

Selon un rapport publié en 2019 par la banque suisse UBS, 22 ans de revenus d'un "ouvrier qualifié" sont nécessaires pour qu'il puisse s'offrir un appartement de 60 mètres carrés, contre 12 ans il y a dix ans. Dans le même temps, les salaires n'ont guère augmenté depuis 2008.

Un marché en perpétuelle hausse

Une autre étude datant de la même année estimait le prix moyen d'un bien à Hong Kong à près d'un million d'euros. En février, un appartement neuf de 313 mètres carrés, comprenant cinq étages, s'est vendu pour l'équivalent de 49 millions d'euros, soit un prix record de 156.000 euros le mètre carré.

Le marché immobilier de luxe est reparti à la hausse après des mois d'incertitude liés à la crise politique qui a secoué la ville en 2019 et à la pandémie de Covid-19 qui a suivi. Cette nouvelle vente immobilière record tend à confirmer que les super-riches hongkongais ne connaissent pas la crise.