Une marque invente des chaussures extensibles qui grandissent avec l’enfant

Une marque invente des chaussures extensibles qui grandissent avec l’enfant
Pip and Henry / Instagram©

Tous les quatre mois environ, c’est le même refrain… Il faut changer les chaussures des enfants dont les pieds grandissent à une vitesse folle. Et si la seconde main permet aujourd’hui de revendre les modèles les moins usés, la plupart des paires de sneakers, sandales, et autres bottines achetées finissent toujours à la décharge. Au Royaume-Uni, sur les quelque 80 millions de chaussures achetées chaque année, plus de huit sur dix finiraient à la poubelle ; chose qui a sans doute poussé la fondatrice de la marque Pip & Henry, Jeroo Doodhmal, elle-même maman, à présenter des chaussures durables, et même plus.

Une innovation qui devrait changer la vie des parents

Pip & Henry, c’est l’histoire d’une mère de famille qui prend rapidement conscience du poids que représente la mode enfantine, et qui, après moult recherches, l’amène à prendre part à la transformation de la seconde industrie la plus polluante au monde. L’idée ? Changer la façon dont les chaussures sont fabriquées, puis détruites, via une marque responsable qui mise essentiellement sur des matières et emballages durables (coton biologique, feuille d’ananas), et un programme de recyclage gratuit destiné à récupérer les modèles usés. Mais face à la montagne de déchets induite par les nombreuses paires de chaussures portées chaque année par les plus petits, elle fait le choix d’aller encore plus loin avec une innovation qui devrait (vraiment) changer la vie des parents.

Doubler la durée de vie des chaussures

La marque de chaussures Pip & Henry planche sur une chaussure extensible qui s’adapterait à l’évolution des enfants, avec la possibilité de l’allonger d’une taille et demie. L’objectif étant d’user les chaussures au maximum et de ne pas avoir à les remplacer – uniquement – pour des questions de taille. Une innovation qui repose sur une matière et/ou une semelle extensible, et est destinée aux enfants de moins de sept ans, âge jusqu’auquel les pieds grandissent particulièrement vite. Ce mécanisme permettrait de doubler la durée de vie des chaussures, comme l’a expliqué Jeroo Doodhmal au Daily Mail.

L’innovation est actuellement à l’étude, et pourrait être commercialisée dans le courant de l’année 2023, comme l’espère la fondatrice. Les choses devraient s’accélérer grâce à une dotation de 250.000 livres sterling reçue par la marque, qui figure parmi les quatre lauréats du Circular Future Fund du détaillant britannique John Lewis, qui récompense « les idées et les innovations qui peuvent accélérer la transition vers une économie plus circulaire ».

Si les chaussures ’classiques’ de Pip & Henry sont actuellement proposées autour de 60 livres sterling, il faudra compter 20 livres supplémentaires pour s’offrir ces modèles durables, qui pourraient inspirer bien d’autres acteurs de la mode enfantine.