Une influenceuse vend ses flatulences sur la Toile: «Mes pots de pets m’ont aidée à trouver l’amour»

Une influenceuse vend ses flatulences sur la Toile: «Mes pots de pets m’ont aidée à trouver l’amour»
Ph. Instagram

Stephanie Matto, 31 ans, était connue aux États-Unis pour son passage dans l’émission américaine « 90 jours pour se fiancer ». Mais la star de téléréalité s’est récemment reconvertie en influenceuse pour « contenu adulte » et elle continue de faire parler d’elle, pour le meilleur et pour le pire.

Effectivement, la jeune femme de 31 ans s’est lancée dans une entreprise assez cocasse en vendant des bocaux renfermant… ses pets ! Si cela prête au rire, elle a tout de même réalisé pour 200.000 dollars de vente en quelques semaines. Les premiers bocaux étaient vendus au prix de 500 dollars avant de passer à 1000 dollars (+/- 870 euros).

Hospitalisée à cause de son régime

Mais Stephanie Matto a dû abandonner cette nouvelle activité, pourtant lucrative. Elle a récemment été transportée en urgence à l’hôpital avec des douleurs thoraciques qu’elle craignait être les symptômes d’une crise cardiaque, rapporte le New York Post. Après avoir subi une batterie de tests, les médecins lui ont appris que ses douleurs étaient dues à son régime régulier de haricots et d’œufs qui provoquent des gaz.

Après avoir changé de régime alimentaire pour que ce genre de mésaventure n’arrive plus, l’influenceuse va mieux et a même trouvé l’amour ! « Je suis aux îles Turques et Caïques avec quelqu’un de vraiment spécial en ce moment, que j’ai rencontré à travers cette histoire de pets en pot. J’ai pris mon vol, je suis assise en classe affaires et j’ai mon masque », explique-t-elle sur Instagram.

« La personne à côté de moi ne cesse de me regarder et j’essaie de montrer que je souris parce qu’il ne peut pas le voir avec mon masque. Alors nous recevons notre verre de champagne juste avant de décoller », poursuit la jeune femme. « Sur le point de boire mon verre et de me prendre en photo, j’enlève mon masque. Il m’a dit ‘Oh, tu veux que je prenne une meilleure photo ? Je peux la prendre sous un angle plus élevé’ ». Il lui a alors demandé si elle était inluenceuse.

« C’est juste surréaliste »

La jeune femme a poursuivi ses explications en disant que l’homme qui lui parlait avait « suivi toute l’histoire en ligne ». « Il était très conscient que j’étais la fille aux pets et nous parlions essentiellement de pets, tout le temps ». Elle ajoute : « J’ai l’impression que mes pots de pet m’ont aidée à trouver l’amour. Honnêtement, c’est comme si je vivais dans une zone crépusculaire en ce moment parce que c’est juste surréaliste. Je suis avec lui là maintenant, je repars demain et je suis censée m’envoler pour Los Angeles et je pense qu’il pourrait venir avec moi », conclut la jeune femme.

Lire aussi : Il y a comme un petit vent : pourquoi lâchons-nous des pets ?

Lire aussi : Renifler vos pets permet de lutter contre le cancer